Magazine Manga

Interview du groupe Shibuya Impakt lors de Paris Manga 16ème édition

Par Luffyichigo @mangaenfolies
Lors de la seizième édition de Paris Manga, j'ai pu rencontrer le groupe Shibuya Impakt qui a accepté de répondre à quelques questions.
- Pouvez-vous vous présenter ?
Interview du groupe Shibuya Impakt lors de Paris Manga 16ème éditionCha - Chan : On est le groupe Shibuya Impakt. C'est un groupe de j-rock français. Je suis Cha-Chan la chanteuse du groupe.
Zack : Je suis Zack Hero, je suis le guitariste et le compositeur du groupe. On s'est rencontré il y a quatre ans environ lors d'une convention et on a gardé contact. Au départ, on voulait monter un projet à partir de nos influences musicales communes et on s'est dit, pourquoi ne pas former un groupe. C'est ainsi que Shibuya Impakt est né.







- Pourquoi avez-vous choisi le nom de Shibuya Impakt pour votre groupe ?
Zack : Shibuya, c'est pour montrer que l'on est énormément influencé par le Japon. Impakt, c'est dû au fait que notre musique est dynamique et énergique.
Cha - Chan : Choc.
Zack : Oui choc car on on fait du rock et on est là pour s'amuser.
- Qu'est-ce qui vous a séduit dans l'univers musical japonais ?
Cha-Chan : Ce qui nous attire, c'est que les artistes mettent aussi bien en avant le son que le visuel. Le deux sont indissociables. Ce concept nous a plu et on essaye de l'appliquer. Les japonais ont leur style à eux. Le japonais est une langue qui est peu parlée, quand on écoute, on trouve cela étrange. On est un groupe français qui essaye de s'approprier ces codes. C'est pas parce que l'on est français que l'on ne peut pas parler japonais, chanter en japonais et faire comme eux, se sentir libre sur tous les points. La création n'est pas que sur le son mais aussi sur la gestuel, le visuel et les costumes.
- Un peu comme le visual key ?
Cha - Chan : On n'a pas le même message. On n'est pas aussi sombre.
Zack : On est plutôt "happy". Notre style n'est pas aussi poussé, on reste soft.
Cha - Chan : On travaille beaucoup notre visuel mais par exemple on ne va pas exagérer sur le maquillage. On veut que l'on puisse nous rencontre à la fin d'un concert. On veut être bien dans ce que l'on fait et rester nous-même.
Zack : On fait un mixe entre la culture occidentale et japonaise. C'est un juste milieu.
- Quelles sont vos influences musicales ?
Zack : Les groupes japonais et punk américains. Pour les groupes japonais il y a : LMC, One Ok Rock ... J'écoute énormément de musique. Je me mets à la j-pop petit à petit. Je trouve ce petit côté coloré assez intéressant. Le côté coloré et sucré.
Cha - Chan : C'est les groupes japonais; Je n'écoute quasiment que ça. Ma principale influence comme pour celle du groupe est : One Ok Rock. J'aime beaucoup Hide par rapport à sa façon d'être et à sa personnalité. J'aime beaucoup la j-pop aussi. On retrouve cela aussi chez nous. Cependant ma préférence reste pour le rock avec son côté dynamique, expressif et un peu explosif.
- Vous avez fait la première partie des groupes : HITT, Gacharic Spin et Trill Dan. Pouvez-vous nous parler de ces expériences ?
Zack : C'était intéressant et jouissif de faire les premières parties de groupes japonais. Malgré la différence culture tout se passait bien. C'est des artistes que l'on adore et j'ai particulièrement adoré faire la première partie du groupe : Gacharic Spin. Je n'avais jamais ni rencontré ni sympathisé avec des vrais japonais avant cela. C'est toujours très agréable de faire la première partie d'un artiste que l'on adore.
Cha - Chan : On a rencontré des gens qui ne parlaient pas un mot de français mais qui ont fait l'effort d'essayer de communiquer. Les 3 groupes étaient différents et ne réagissais pas de la même façon. Ils parlaient et s'exprimaient différemment et cela était vraiment intéressant. Cela fait très longtemps que j'écoute de la musique japonaise et jamais je n'aurai cru faire la première partie d'un groupe japonais. C'était quelque chose d’inaccessible, d’irréalisable pour moi. On se rend compte que cela est possible finalement. C'est comme un petit rêve qui s'est réalisé.
- Pouvez-vous nous parler de vos singles ?
Zack : Au niveau du single, on l'a sorti, il y a environ un an. On avait communiqué sur une tournée qui devait avoir lieu l'hiver dernier suite à la sortie du single. Finalement, on a préféré prendre notre temps et de travailler sur cela. On s'est rendu compte du potentiel du groupe et que l'on pouvait en faire plus qu'un loisir. On s'est dit de ce fait qu'il fallait mieux prendre son temps et de travailler tout cela. C'est pour pour cela que l'on annulée la tournée. On va remonter sur scène après un an de préparation pour faire en sorte de se professionnaliser comme on pouvait. Un single sortira début 2014 avec un clip vidéo. Le single est presque prêt.
Cha -Chan : En musique, comme dans tout domaine artistique, on a une idée et on se rend compte qu'il faut beaucoup d'étapes pour la réaliser. Le résultat final n'est pas forcément celui que l'on pensait obtenir au début mais cela est mieux car les petits détails que l'on ajoute donnent une meilleure composition. Il faut du temps pour affiner et enrichir un projet.
- Comment vous sentez-vous avant votre showcase ?
Zack : Pour ma part, je suis très excité et j'ai hâte de remonter sur scène et de rejouer des compositions que je n'ai quasiment pas jouée depuis un an. Cela va me faire plaisir. J'espère que le public sera au rendez-vous.
Cha-Chan : Je suis excitée et stressée à la fois. Cela fait un mélange que je ne pourrai définir.
- Avez-vous un message pour vos fans ?
Zack : J'ai 2 message principaux. Ecoutez-nous si vous en avez l'occasion que se soit sur Facebook ou YouTube. Si vous aimez ce que l'on fait et que vous voulez nous soutenir, venez à nos concerts et achetez nos futurs CD. La philosophie de notre groupe est : vivez votre vie à fond sans avoir de regrets, on a qu'une vie autant en profiter. C'est le message fondateur de notre groupe.
Cha-Chan : Si vous aimez notre groupe, vous pouvez liker notre page Facebook ( https://www.facebook.com/shibuya.impakt?fref=ts ), cela ne coûte rien et un like fait toujours trop plaisir. Partagez ce que l'on fait au maximun, cela est énorme pour nous. On a beaucoup travaillé mais on n'a pas vraiment eu de moments difficiles.
Zack : C'étaient plus souvent des balbutiements pour savoir comment faire ou comment organiser telle ou telle chose. Par exemple pour Paris Manga, cela a demandé énormément d'organisation. C'est des heures et des heures de préparation. On est content que le public nous montre qu'il aime ce que l'on fait devant nous.
Cha - Chan : Si voulez faire comme nous, faites le. Si vous rencontrez une personne avec qui vous vous entendez bien et avec qui vous avez les mêmes goûts musicaux, monter un projet et si cela ne marche pas ce n'est pas grave. il faut vivre à fond.
Interview du groupe Shibuya Impakt lors de Paris Manga 16ème édition
Je remercie beaucoup Zack et Cha-Chan pour leur gentillesse et pour le temps qu'ils m'ont accordé. Je remercie également le staff de Paris Manga qui m'a permis de faire cette interview. 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Luffyichigo 11804 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine