Magazine Banque

Portefeuille : quelques explications

Publié le 04 mai 2008 par Sylsol
Bonjour à tous !
A la demande de certaines personnes qui m'écrivent via ce blog je viens vous donner quelques explications supplémentaires quant à mes choix d'investissement, notamment concernant la répartition d'actifs.
En proposant aux lecteurs mes choix de placement, il m'apparaît utile de préciser ma situation personnelle et mes objectifs :
Agé de 32 ans et sans enfants, je souhaite me constituer un capital pour dans plusieurs dizaines d'années, disons au moins 20 ans, l'utilisation des fonds n'étant pas encore précise à l'heure actuelle... préparation de la retraite, achat immobilier ou bien peut-être changement d'activité... etc
L'investissement est donc pour le très long terme et le but recherché est la croissance maximale du capital.
J'ai donc opté au sein du portefeuille pour une part majoritaire en fonds actions ; l'objectif étant d'arriver aux alentours de 90% en actions/produits dérivés/matières premières, les 10% restant servant à des ajustements et pouvant être placés sur des fonds monétaires ou des livrets bancaires par exemple.
(les 90% ne sont bien sûr pas figés !)
La question cruciale est donc comment répartir ces 90% du portefeuille entre des fonds actions, des produits dérivés type certificats ou trackers dividendes, et de l'or physique. La réponse est difficile à donner et chacun pourra vous proposer sa stratégie !
N'étant pas encore un vrai expert en la matière, j'ai décidé de commencer par investir sur des supports que je comprends tels les fonds actions, l'or physique et quelques certificats open-end (pas d'échéance). L'investissement sur des titres vifs est trop compliqué pour moi pour l'instant ; néanmoins je m'intéresse par ailleurs de plus près aux trackers dividendes (investissement sur un ensemble de sociétés offrant les plus gros dividendes et/ou les plus belles perspectives de croissance des dividendes).
Ces supports étant déterminés je tente de diversifier au maximum la poche actions à travers un choix d'OPCVM actions, même si je reste convaincu qu'une trop grande diversification ou dilution amène de moins bons rendements. Je pense qu'il n'est pas possible de saisir toutes les opportunités d'investissement existant dans le monde donc à chacun d'avoir ses propres convictions.
Les miennes sont, à l'heure actuelle, l'Europe de l'Est ou les pays émergents d'une manière générale, les petites ou moyennes entreprises et les matières premières.
En espérant avoir été assez clair ;)
Si vous avez des commentaires ou suggestions, n'hésitez pas !
Sylvain

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sylsol 14 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines