Magazine

Au nom des anonymes

Publié le 04 mai 2008 par Alex The Ghit
faiteslesavoir.jpegC'est assez incroyable, mais il y a des gens auxquels il n'arrive jamais rien. Non pas qu'il n'aient pas d'histoire mais la leur est sans relief et sans aspérité. Vous savez, je parle de ces gens qui alignent les jours les uns après les autres et font chaque jour la même chose à la même heure.
Tenez, je vais prendre un exemple car c'est toujours plus parlant avec un exemple. Jean Plifougnard...Vous le connaissez ? 
Vous voyez vous n'en avez jamais entendu parler et pourtant , il habite tout près de chez vous. Jean est né il y a 50 ans et s'est marié en 1980, il a eu deux enfants, un chien, une belle mère désagréable qu'il a supportée sans broncher et aujourd'hui, il posséde une grosse voiture Allemande et une télévision à écran plasma de 112 centimètres. Il a une maison 5 pièces achetée à crédit sur 20 ans dont il a achevé de payer les traites il y a 5 ans.
Jean fréquente la même banque depuis 25 ans mais le personnel y est renouvelé tous les 2 ans, alors on ne l'appelle jamais par son nom et on lui demande sa carte d'identité à chaque opération. C'est pareil à la poste et finalement même avec sa carte, on lui fait épeler son nom car des Plifougnard, personne n'en connait. 
La femme de Jean ne se montre jamais nue à son mari, elle éteint la lumière pour se coucher et si Jean peut lui faire l'amour, c'est une fois par mois sous la chemise de nuit car sa femme la conserve même dans les moments d'étreinte. Jean n'a pas le droit d'éjaculer ailleurs que sur le papier absorbant que sa femme place à coté du couple. Cela permet de dormir tout de suite en ayant juste à faire une boulette de papier qu'on lance dans la poubelle près du lit. 
Jean Plifougnard n'est pas malheureux, n'allez surtout pas le plaindre. Il n'a jamais connu une autre vie et pense que c'est la même chose pour les autres. Il n'est ni beau , ni laid, tout juste insignifiant. Il s'autorise pourtant quelques fantaisies en secret depuis que par hasard, il a surpris après s'être endormi sur le canapé, ces images de film X à la télévision. En plus, Jean lit maintenant une revue avec des photographies de filles nues qu'il va acheter dans un hypermarché à 25 kilomètres de chez lui pourqu'on ne le reconnaisse pas. 
Sonia, Sandra et Yvana n'ont plus pour Jean aucun secret anatomique. Ce fut une surpise pour lui d'ailleurs de découvrir le sexe d'une femme. Il ne pensait pas qu'on puisse à ce point le raser et découvrir tant de zones différentes. Cela a changé la vision des femmes que Jean avait cultivé pendant un quart de siècle. 
Le voilà qui se prend à vouloir changer de vie. Il a décidé de devenir séduisant, il s'habille mieux et ne laisse plus sa femme le conseiller. Il exige d'allumer la lumière pour faire l'amour et ne rate plus un film pornographique à la télé. A la banque, il rale quand on ne le sert pas tout de suite et maintenant on le reconnait dès son entrée. Même la postière, le salue avec respect. A son travail, on s'est mis à l'écouter après 20 ans d'ignorance. Jean parle plus fort, il gagne en assurance ... On se met à lui faire signe dans son quartier pour le saluer le matin ... Il sautille dans la rue, il est décontracté ... Il y a juste un détail, faites un peu attention car je crois qu'il ne vous reconnait pas...
Ce serait dommage de passer à coté de lui sans qu'il ne vous voit. Discuter de cet article dans les forums. (0 Messages) 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez peut-ętre :

  • Hors de prix
  • Le Jean-Claude Otron
  • De pire en pire !
  • La naissance d'une passion…
  • Le klub des loosers - Vive la vie
  • Le plus grand des blaireaux de la terre
  • Assassin's Creed
  • Wakmann Vajoux 730 - Histoire d'une montre
  • Je veux libérer Ingrid Betancour !
  • The machinist

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Alex The Ghit 15 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte