Magazine

Reconnaissance des apparitions de Notre-Dame du Laus

Publié le 04 mai 2008 par Micheljanva

" "Calme" Teknival | Accueil | Laisserons-nous insulter la France sous nos yeux ? "

04 mai 2008

Reconnaissance des apparitions de Notre-Dame du Laus

L'homélie de Mgr Pontier, archévêque de Marseille, prononcée ce matin à l'occasion de la reconnaissance officielle des apparitions à Benoîte Rencurel, est en ligne. Extraits :

Reconnaissance des apparitions de Notre-Dame du Laus "Ici, comme à Lourdes, comme à La Salette, comme à Fatima, nous voyons Marie poursuivre sa mission de montrer son Fils, d'inviter à " faire tout ce qu'il nous dira." [...] Ce qui fait la grandeur de Benoîte ce ne sont ni ses capacités intellectuelles, ni ses diplômes, ni sa fortune, ni l'aura de son milieu social, c'est le fait qu'elle accepta d'être choisie par le Seigneur pour que, par Marie, lui soit révélée la tendresse de Dieu pour elle et pour l'humanité. [...]

Reconnaissance des apparitions de Notre-Dame du Laus Ici, Benoite Rencurel a été guidée par le signe du parfum, des odeurs, vers Marie tout d'abord, puis de manière plus unique, plus suave, plus irrésistible vers la Croix d'Avançon, où le Christ crucifié et tout sanglant lui apparaît, lui disant qu'il ne souffre plus ainsi, mais qu'il se montre ainsi à elle pour lui faire voir ce qu'il a souffert pour les pécheurs et l'amour qu'il a eu pour eux. Benoîte en sera bouleversée, éclairée. Sûrement elle avait déjà entendu tout cela, comme nous d'ailleurs. Mais là il lui est donné de consentir à ce mystère de l'amour infini, de l'amour sauveur. Il lui est donné de percevoir le drame du péché qui abîme l'homme et défigure l'humanité. Il lui est donné de réaliser que si le drame du péché est bien là, la miséricorde de Dieu y est bien plus encore. Elle se fera alors la messagère du pardon de Dieu. Elle invitera chacun et de manière très personnalisée parfois, à la conversion, c'est-à-dire à remettre de l'ordre et de la vérité dans sa vie, à donner la première place à l'amour de Dieu, à emprunter le chemin de l'humilité, à vivre vraiment en baptisé, marqué par l'huile sainte, cette huile qui marque nos vies de la bonne odeur du Christ."

Michel Janva

Posté le 4 mai 2008 à 20h36 par Michel Janva

Commentaires

Comme quoi il faut savoir être patient avec Rome : ça fait environ 400 ans que ces apparitions ont eu lieu !

Mais, Seigneur "Que Tes œuvres sont belles !"

Rédigé par : cosaque | 5 mai 2008 22:41:34

Régulier lecteur de votre site, pour répondre à votre à votre lecteur précédent.
Rome a tranché des le XIX°s ,quand le pape Pie IX a fait couronner la statue de notre Dame du Laus en présence de 40.000 personnes. Elle est fêtée désormais le lundi de Pentecote.En outre ce fut le premier lieu d'apparition mariale de France a être érigé en Basilique Mineure par Rome vers 1893.
Ce qui s'est passé la reconnaissance des apparitions par l'évêque diocésain, en présence des médias, une débauche de moyens, et seulement 4.000 personnes (15.000 en 1964 pour le tricentaire des apparitions)...
Bling bling n'est peut être pas réservé qu'à certain politique: comme lors des apparitions, il se pourrait qu'existât des répliques qui sonnent vraiment faux.

Rédigé par : Abbé J P MOLLON | 6 mai 2008 07:48:59

Merci monsieur l'abbé pour vos précisions.

Rédigé par : cosaque | 6 mai 2008 14:23:27

Etant partie faire deux pélerinages de suite (Lourdes et Fatima), je n'ai pris connaissance qu'aujourd'hui du commentaire de "l'abbé Mollon", sur les cérémonies à N.D. de Laus.
Pourquoi critiquer ce qui a été fait avec l'accord de Rome ? Pour une fois qu'un évêque décide de faire les démarches afin que les apparitions de la Ste Vierge à Benoite Rancurel soient reconnues officiellement, apprécions cette démarche(on critique beaucup les évêques, sachons quand même reconnaître quand ils font bien). Cet abbé ne sait-il pas que pour que la béatification de B. Rancurel soit entamée officiellement, il fallait que les apparitions soient reconnues véridiques par l'évêque du lieu - ce qui n'avait jamais été fait. Pourquoi se gausser en disant qu'il n'y avait QUE 4000 personnes ? et parler de "bling-bling" pour se moquer ? Je ne pense pas que l'on fasse avancer l'évangélisation des gens en raisonnant de la sorte. C'est une sorte d'intégrisme mal placé que je déplore.
En ce qui nous concerne, mon mari et moi, voilà 50 ans que nous bataillons pour la tradition et cela m'écoeure de lire le commentaire de cet abbé.
Françoise Varlet.

Rédigé par : Françoise Varlet | 23 mai 2008 00:57:09

Pour répondre aux commentaires de la lectrices ci dessus, je n'ai jamais mis en doute le caractére surnaturel des apparitions, y compris lors de mon ministere de chapelain du Laus.Je m'étonne simplement de la nécessité de reconaître à grands frais ces apparitions avec pour but la béatification de Benoîte Rencurel que je crois, à titre personnel, au ciel.
Et je me permets la question suivante: Comment se fait-il que plus de 600 apparitions consignées durant 54 ans et tant de phénomenes mystiques ait abouti à une enquete diocesaine en 1721 parfaite... sans suite; un procès de béatification à la fin du XIXème avec trois "reponatur" (veto); Une reprise du processus de béatification à la fin des années 70 et maintenant la découverte qu'il fallait reconaitre les apparitions...
En clair, le culte à Benoîte Rencurel est il vraiment voulu par la Providence au Laus? "J'ai demandé le Laus à mon divin Fils et il me l'a octroyé" a dit la Vierge Marie à Benoîte. Si la Providence l'avait jugé necessaire ne croyez vous pas qu'elle serait déjà béatifiée?
Qui doit briller au Laus? La Vierge Marie sans nul doute... et nul autre devant!
Quant à l'envers du décors permettez-moi le silence de ce lieu magnifique où nous aurons peut-être la joie de nous rencontrer.

Rédigé par : abbé J P MOLLON | 24 mai 2008 01:18:29



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Micheljanva 645 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog