Magazine Beauté

On se met du turquoise aux yeux...

Publié le 05 mai 2008 par Cecile Berthelon @walinette

... quand on est ado. Et on n'est pas sérieux quand on a 17 ans, non plus (sérieux, j'avais lu ce bouquin à sa parution, je devais en avoir 15 ans, les boules tout de même...).

Comme il est de coutume, je vous replace le contexte : il y a quelques jours, le Zhom et moi même nous fûmes pris d'une envie irrépressible de Whopper. Mais vous n'êtes pas sans savoir que de Burger King en France : point. Par dépit nous nous sommes donc rabattus sur le MacDo du centre ville. En semaine. Centre ville qui doit être jouxté de nombreux collèges et lycée si j'en juge la clientèle.
Il va s'en dire que le Zhom sortant du boulot en costard cravate et moi en petite robe à carreaux Claudie Pierlot nous fondâmes sans problème dans le paysage...
Ceci étant posé, j'ai donc eu tout le loisir d'observer les d'jeunes* dans leur jus, leur milieu naturel. Et c'est là que ça m'a frappée : plus on est jeune, plus on maquille les yeux et pas le reste. Le genre : mon maquillage doit se voir, car j'affirme en me maquillant que je suis une femme ou encore : à quoi ça sert de me maquiller si on ne le voit pas. (allez, avouez, vous aussi quand vous aviez 15 ans, si vous passiez 15 min sup dans la salle de bain le matin c'était pour qu'on admire le résultat...)
Ce qui nous donne des brochettes d'ados à la peau pas bien nette ou camouflée version truelle MAIS avec les cils (noirs, ou bleus, suis pas sectaire) tellement chargés qu'ils sont limite collés en paquet. Je ne parle pas de l'eyeliner façon une certaine chanteuse british à problèmes.
Et c'est là que je réalise que passé un certain âge (oh allez, 25 ans) soit disant l'âge de raison et bien on fait tout le contraire... Si on passe 30 min (ouaip, notez l'inflation) dans la salle de bain le matin c'est pour que ça ne SE VOIT PAS.
Le gros du chantier se situant au niveau des rides du teint. Et force m'est d'avouer qu'on déploie des trésors d'ingéniosité pour que le maquillage soit discret tout en remplissant son office.
Alors voyez, me mettre du turquoise sur les yeux, maintenant, c'est tellement en deça de mes aspirations...
Le but ultime étant de retrouver la peau veloutée et le teint frais qu'on négligeait justement à ses 18 ans.

Donc c'est dans un élan d'altruisme insoupçonné que je vous livre mon rituel "teint" perso :

(non sans blague, 10 ans de tests et de ratages en tout genre pour arriver à la bonne formule... et on s'étonne que maquilleuse soit un métier...)

Ce qui nous fait donc, dans l'ordre et en sus de la crème de jour :
- Du concealer (yep, en français ça fait anti-cernes, ce qui est complètement con car ça sert à tout, cernes y comprises, on ferait mieux de traduire par du "camoufleur" tiens), Bobbi Brown, que j'applique an tapotant avec le doigt partout où il y a un souci (cernes, rougeurs, etc...). Ca évite de trop tartiner de fond de teint après...
- Du fond de teint fluide MAC. Les puristes vous diront d'y aller au pinceau, mais franchement jouer les Van Gogh le matin à 7h30, très peu pour moi. Donc POF, aux doigts également et en finissant en petit massage histoire que tout soit bien fondu.
- Un coup de blush MAC, un rosé très frais. Qu'on applique avec le plat du pinceau sur les pommettes ET les tempes (merci la vidéo Lancôme de Babillages pour le coup)
- et enfin, pour fixer et matifier le tout, un peu de poudre libre (Bobbi Brown toujours), appliquée un peu partout avec un gros pinceau bien joufflu

Et le tout : léger, mais léger. De toute façon avec 3 couches c'est pas la peine d'en mettre des tonnes à chaque fois. Et bien sans fierté aucune je dois avouer que je suis relativement satisfaite du résultat... si si. J'ai toujours droit à des "Madames" dans les magasins, mais je le vis mieux...

* : ben oui, je suis une vieille rombière de 31 ans que voulez-vous. Mais je reste d'jeune dans ma tête : la preuve je vais toujours au McDo avec une fréquence constante et toute à fait honorable ...

PS : je sais, c'est tout du made in Outre-atlantique, pour le patriotisme on repassera. Les deux marques se trouvant à Paris dans les grands magasins et sur le site de Sephora il me semble (tout du moins pour Bobbi Brown)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Cecile Berthelon 711 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog