Magazine

Gendarmerie Maritime

Publié le 04 mai 2008 par Tripuniforme

Hier après-midi j’ai décidé d’aller à Valras-Plage, il y avait les Rencontres méditerranéennes du sauvetage en mer.

Le dimanche après midi, d’habitude je ne sors pas souvent, à quoi bon quand je suis seul. Mais là, enfin, il faisait beau, j’avais un but à cette sortie, et puis je dois dire que Valras est une station que j’apprécie, j’aime bien marcher sur la promenade, en front de mer, et aller sur la digue jusqu’au phare.

Je vous mets le programme en fin d’article. 

 Et j’ai très bien fait d’y aller…

Je me suis garé à côté du Casino (pas d’argent suffisant pour y rentrer, et puis je ne suis pas joueur de toute façon…). J’ai marché un bon ¼ d’heure d’un bon pas, lunettes de soleil, lecteur MP3, j’ai fait le « touriste », avec ce beau soleil il y avait du monde.

La manifestation avait lieu au port, soit de l’autre côté de la station. Je m’y suis rendu, et j’ai vu en effet un attroupement au bord de la rivière (Valras se trouve à l’embouchure de la rivière Orb, qui se jette à la mer).

J’ai passé les barrières, ai fait quelques pas, et qu’elle ne fut pas ma surprise de voir un patrouilleur de la Gendarmerie Nationale amarré, il faisait donc partie de la manifestation. Je n’ai pas beaucoup réfléchi avant d’y monter à bord. Cela m’a de suite intéressé de le visiter. Un gendarme était à son bord, il accueillait les visiteurs. Je lui ai dit bonjour, et suis entré à l’intérieur de la cabine. Des personnes faisaient la queue, je me suis mis à l’intérieur, attendant mon tour. Je voyais l’intérieur du patrouilleur, là où j’étais il y avait une table avec des bancs, et à l’avant, il y avait tous les instruments pour la navigation. Un autre gendarme se trouvait à l’avant, il donnait des explications.

Au bout d’un moment, les personnes qui étaient à l’avant sont sorties (par l’avant…) et j’ai pu ainsi bouger, et me diriger vers le gendarme. Avec moi se trouvaient 3 adultes, et un jeune enfant. Nous étions donc un public restreint, mais attentif (sauf l’enfant qui au bout d’un moment s’est impatienté). Je ne croyais pas ce que je voyais. C’était quelque chose auquel je ne m’attendais pas, parfois les circonstances…

Ce gendarme, vraiment sympathique… nous a expliqué tout ce qu’il fallait savoir sur le patrouilleur, en termes techniques, je n’ai pas tout retenu, mais ça m’a vraiment intéressé. Il a expliqué aussi en quoi consiste être gendarme maritime, quelles sont les fonctions/ missions de la Gendarmerie Maritime (être gendarme en brigade/ gendarme mobile – il y a appel à volontaires – tests, puis intégration école de la marine nationale, spécialisation ensuite). Si j’ai bien retenu il est cuisinier à bord. Ils sont 8 en tout, dont 4 mécaniciens). C’est un sujet que je vais creuser un peu plus maintenant. Ils sont gendarmes avant tout, armés bien sûr (pistolet sur eux, mais aussi autre armement autrement plus dissuasif). A titre d’exemple que j’ai retenu, il y a bien une barre, mais c’est pour le secours, en fait la technologie moderne permet de diriger (je ne sais plus combien de tonnes) à l’aide d’un « joystick » que l’on voit sur les jeux sur ordinateur, c’est beau le progrès !

Le patrouilleur est basé à Gruissan (dans l’Aude) et il passe 120 jours minimum par an en mer.

Ce gendarme m’a vraiment intéressé au monde maritime (moi qui ai fait mon service national dans la marine.. mais sur une base aréonavale, lol!), c’est un sujet auquel je ne m’étais pas intéressé jusqu’alors, c’est vraiment passionnant en fait.

Je remercie ces gendarmes qui font découvrir au public leur métier et leurs missions.

J’ai écouté jusqu’à la fin, je n’avais pas de question, certains en ont posé, il a répondu, et ça a été le temps de partir (par l’avant… il y a un sens de circulation). J’ai dit « au revoir et merci ». Et je suis descendu du patrouilleur.

 A terre, quelle ne fut pas ma surprise de voir, à quelques mètres, une vedette de la Gendarmerie Maritime s’approcher du quai, et 2 gendarmes sont descendus et ont amarré la vedette. Je me suis approché, et j’ai suivi ce qu’ils faisait (vraiment intéressant, non ?). Je suis resté un instant à regarder.

 J’ai pris des photos de la vedette (et du patrouilleur), je mets tout ça en ligne, et je ferai un article dessus.

J’ai continué un instant, et j’ai poursuivi en regardant les différentes activités de la S.N.S.M.

Pour conclure : après midi vraiment intéressant à tous les niveaux, surtout que je ne m’attendais pas à voir ce que j’ai vu. Je remercie ce gendarme de nous avoir fait découvrir son métier avec passion.

Pour poursuivre :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Gendarmerie_Maritime

dans cet article : photo de patrouilleur, vedette et embarcation pneumatique.

Depuis plus de 70 ans, les bénévoles de la station locale de sauvetage de Valras-Plage veillent à la sécurité des plaisanciers et font partager leur passion.
Leur mission se prolonge aussi sur terre où il faut éduquer des pratiquants d’activités nautiques de plus en plus nombreux. C’est dans cet esprit pédagogique que la S.N.S.M., en partenariat avec la ville, organise cette manifestation accessible aux professionnels et au grand public.
Au programme : conférences sur la télé médicale, la météo, la prévention et la sécurité en mer, baptême de la nouvelle vedette S.N.S.M., démonstrations d’hélitreuillage, d’extinction de feu, de sauvetages avec jet-ski et chiens terre-neuve.

Source : http://www.valras-plage.net/

(à suivre)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Tripuniforme 1631 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog