Magazine Humeur

Géranium

Publié le 05 mai 2008 par Jlhuss

napolon_et_louis_armstrongthumbnail.1209843552.jpegCe très cher Arion, connaissant le “culte” Desproges de son frère de Chat, vient de m’offrir un très gros livre magnifique : “Tout Desproges” ! avec un CD en prime. C’est extraordinaire … Le blog va certainement en bénéficier de temps en temps …

A peine ouvert je me marre à donf ! Et ne peut résister.

Evoquant la guerre et “l’ennemi” Desproges déclare :

“Voici quelques critères de base permettant à coup sûr de reconnaître l’ennemi : […]“L’ennemi est bête : il croit que c’est nous l’ennemi, alors que c’est lui !J’en ris encore !” […] “L’ennemi se déguise parfois en géranium, mais on ne peut pas s’y tromper, car, tandis que le géranium est à nos fenêtres, l’ennemi est à nos portes.”

Venant de planter les miens “géranium” … J’ai regardé sous les feuilles !

“A la guerre l’ennemi est très important, pour ne pas dire irremplaçable. C’est même l’élément le plus totalement irremplaçable de la guerre”. (…] “L’ennemi ne sait pas se tenir dans le monde. Quand on invite l’ennemi à la campagne, il égorge nos filles et nos compagnes jusque dans nos bras”.

Personne n’est épargnée. Desproges manie un humour grinçant décapant et “total”, qu’il serait parfois dangereux de retranscrire de nos jours, sous peine de réprobation générale “scandalisée”, ou de procès. La chape du “politiquement correct” s’est refermée sur les esprits libres et frondeurs “fondus”, sur ceux qui se gaussent, comme lui, des “groupes” et “institutions”. La dérision n’a plus la cote.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jlhuss 148 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines