Magazine Science

Histoire et enseignement des mathématiques, rigueurs, erreurs, raisonnements

Publié le 05 mai 2008 par Guy Marion
Présentation de l'éditeur
Les questions de la rigueur et de la validation d'un raisonnement ont été des sujets de débats et de controverses entre mathématiciens. Les idées de rigueur, d'évidence et de démonstration ont changé au cours des époques.
Il y a une historicité de ces idées.
De même la qualification d'erreur doit être prise dans un contexte historique. Aussi, doit-on parler, au pluriel, de rigueurs, d'erreurs et de raisonnements, dans l'histoire. Ces constats suscitent de nombreuses questions sur la temporalité des apprentissages mathématiques. Qu'accepte-t-on comme rigoureux, comme évident, au collège, au lycée à l'université? Que décide-t-on de démontrer?
Quand et pourquoi? Est-ce qu'il y a des niveaux de rigueur et d'abstraction au cours de la scolarité? Lesquels? Comment distinguer entre erreur et insuffisance d'un raisonnement, au collège, au lycée, à l'université?

Biographie de l'auteur
Evelyne Barbin est professeur d'histoire des sciences et des techniques à l'université de Nantes, membre de l'IREM des Pays-de-Loire . Dominique Bénard est maître de conférences de mathématiques à l'université du Maine-Le-Mans, membre de l'IREM des Pays-de-Loire.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Guy Marion 246 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte