Magazine Culture

Homeland, S03E02, Uh... Oh... Ah...

Publié le 15 octobre 2013 par Haiyken @JALFDM
Homeland, S03E02, Uh... Oh... Ah...Réalisé par Lesli Linka Glatter et écrit par Chip Johannessen.
Homeland, S03E02, Uh... Oh... Ah...Après avoir relativement lentement réintroduit les différents personnages, leurs situations respectives et relancé l'intrigue dans une toute nouvelle direction, ce second épisode se concentre sur la descente aux enfers de Carrie, amorcée par la trahison de Saul en direct à la télévision. Cette scène est assez choquante après avoir vu évoluer l'amitié et la relation presque paternelle entre Saul et Carrie. Cependant on se rend compte que Saul est dos au mur et n'a pas vraiment de solution à part faire porter le chapeau à Carrie. Malheureusement pour la jeune femme, elle accumule les erreurs qui la font devenir la cible parfaite. Même si Saul avait refusé de la pointer du doigt, d'autres membres de la CIA l'auraient fait et Carrie aurait probablement attiré l'attention sur elle sans même s'en rendre compte.
J'ai trouvé cet épisode particulièrement passionnant grâce aux différents points de vue utilisé. On a d'un côté Carrie qui est persuadé d'être seine alors qu'il lui manque clairement une case à ce moment, Saul qui sait que Carrie n'est plus elle même et tente de l'aider tout en utilisant sa condition à ses fins, puis le père et la sœur de Carrie qui sont aveuglés par leur relation avec elle et se rendent compte seulement maintenant des proportions qu'ont pris la situation. C'est vraiment bien ficelé et même si on s'évertue à s'aligner sur une personne en particulier, les choses font qu'il est souvent impossible de ne pas être influencé à la scène suivante.   On a envie que Carrie ait raison, qu'elle soit normale, mais en même temps on sait que quelque chose ne va pas bien. Ce qui est assez intéressant c'est que ce personnage est constamment en train de fluctuer, si bien qu'on ignore au final si tout se qui s'est déroulé depuis le début était conscient ou non, principalement sa relation avec Brody. Étant bipolaire, son esprit est assez complexe et on peut se demander si son "amour" ne l'a pas enivré au point de l'aveugler complètement vis à vis de son métier. Cela rejoint un peu mon analyse du final de seconde saison d'ailleurs.  A côté de ça j'ai envie de suivre Saul, surtout après les excuses à briser le cœur qu'il présente en fin d'épisode. On voit, on sait qu'il aime profondément Carrie et qu'il a envie de l'aider. Seulement il est désormais à la tête de la CIA et ne sait pas vraiment comment se sortir de ce merdier. Il n'a pas la froideur d'Estes et au contraire fait preuve d'une empathie assez désarmante face à certaines situations. Il est extrêmement humain, et j'ai du mal à lui tenir rigueur de sa trahison.
Cet épisode place quelques graines d'intrigue autour de la CIA et introduit un nouveau personnage qui me plait beaucoup : Fara Sherazi. L'actrice est ravissante mais ce n'est pas tout. J'aime assez ce personnage car il a tout pour pimenter la série. On voit clairement qu'après l'attentat il est temps de jouer sur l'ambiguïté des musulmans par rapport aux terroristes. C'est assez intéressant dans la mesure où le terroriste en question est un militaire américain tandis que Fara est musulmane - et présentée comme pratiquante via son châle - et un agent fidèle tout comme compétent. Il est évident que cette idée va être utilisée tout au long de la saison pour montrer que tout n'est pas aussi facile et qu'on ne peut pas faire l'amalgame entre le terrorisme et la religion. C'est un très bon point pour la série qui prend un parti pris clair là dessus.
J'ai énormément aimé les passages avec Dana qui montrent la lente reconstruction de la jeune fille. Elle a grandit depuis sa désillusion face à la vérité concernant son père et on voit qu'elle va de l'avant. C'est du coup intéressant de voir que celle qui est sur la pente descendante est Jessica qui n'a pas réussit à se rétablir après le choc. J'ai trouvé assez beau que se soit sa fille qui lui montre qu'il est temps de se remettre à vivre, d'aller de l'avant. J'ai également apprécié que Chris, le frère de Dana, à défaut de prendre la moindre importance a tout de même son impact dans l'équilibre familial. Il comprend sa sœur, il est surement le seul à ce moment à part Léo, bien évidement. Ces passages de l'épisode terminent de montrer l'impact de Brody sur sa famille et une page qui se tourne enfin.
Ce deuxième épisode conclut la chute de Carrie qui touche le fond tandis que Saul peine à garder la tête hors de l'eau. Toujours pas de Brody à l'horizon mais quelque chose me dit (c'est à dire que j'ai déjà vu l'épisode suivant en écrivant cet article) qu'on le verra bientôt ! J'ai beaucoup aimé les différentes histoires qui s'entremêlent de façon assez habile. Le parallèle entre Carrie et Dana qui tentent de retrouver une vie normale après Brody était intéressant.
Homeland, S03E02, Uh... Oh... Ah...Homeland, S03E02, Uh... Oh... Ah...Homeland, S03E02, Uh... Oh... Ah...Homeland, S03E02, Uh... Oh... Ah...Homeland, S03E02, Uh... Oh... Ah...Homeland, S03E02, Uh... Oh... Ah...Homeland, S03E02, Uh... Oh... Ah...Homeland, S03E02, Uh... Oh... Ah...Homeland, S03E02, Uh... Oh... Ah...Homeland, S03E02, Uh... Oh... Ah...Homeland, S03E02, Uh... Oh... Ah...Homeland, S03E02, Uh... Oh... Ah...Homeland, S03E02, Uh... Oh... Ah...Homeland, S03E02, Uh... Oh... Ah...Homeland, S03E02, Uh... Oh... Ah...Homeland, S03E02, Uh... Oh... Ah...

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Haiyken 86 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog