Magazine Focus Emploi

Pour assurer une continuité de son entreprise, il faut parfois s’éclipser

Publié le 15 octobre 2013 par Kimauclair

Lorsqu’il démarre son entreprise, l’entrepreneur a souvent tendance à vouloir saisir toutes les opportunités qui se présentent afin de se faire connaître et faire valoir son expertise auprès de son réseau. Cela peut être profitable, mais au bout du compte, cela peut aussi provoquer une grande fatigue et remise en question.

Une personne de mon entourage professionnel annonçait récemment sur son blogue qu’elle quittait la ville de Québec pendant un an pour prendre du recul. Elle en avait fait beaucoup dans la dernière année et elle s’est épuisée. Une opportunité s’est présentée en Estrie et elle en a profité pour déménager afin de ralentir ses activités, mais surtout pour retourner aux sources.

Sa décision a été prise au bon moment, à mon avis. Elle m’a fait penser à mon choix de réduire mes implications et mes présences dans les activités organisées par différentes personnes de mon entourage professionnelle. Cette situation se produit régulièrement lorsque je ressens qu’un groupe d’habitués se forme dans mon réseau de contacts. En faisant partie de ce groupe, je me sens influencée par les idées et opinions qui sont partagées. J’ai besoin de prendre mes distances, voir changer d’entourage, pour me faire mes propres opinions sur des sujets, mais surtout de revoir mes valeurs et la vision de mes projets.

J’en parle justement dans mon article : changer son entourage professionnel permet-il d’apprendre? Il s’agit pour moi d’une excellente façon de progresser. Sans nécessairement négliger tout mon entourage professionnel, en m’éloignant, je peux faire, en quelque sorte, un bilan de compétences pour revoir mes valeurs, ma vision, mes forces et faiblesses et celles de mon entreprise. Je crois que tout entrepreneur devrait faire cet exercice. Selon moi, c’est une très bonne façon de s’assurer que nous sommes dans la bonne direction.

A+

—-

Crédits photo : Flickr Renaud Camus

450 ? 450: true); border:1px solid #ffffff !important;background: #ffffff !important;background: -moz-linear-gradient(top, #ffffff 0%, #ffffff 100%) !important;background: -webkit-gradient(linear, left top, left bottom, color-stop(0%,#ffffff), color-stop(100%,#ffffff)) !important;background: -webkit-linear-gradient(top, #ffffff 0%,#ffffff 100%) !important;background: -o-linear-gradient(top, #ffffff 0%,#ffffff 100%) !important;background: -ms-linear-gradient(top, #ffffff 0%,#ffffff 100%) !important;background: linear-gradient(top, #ffffff 0%,#ffffff 100%) !important;filter: progid:DXImageTransform.Microsoft.gradient( startColorstr='#ffffff', endColorstr='#ffffff',GradientType=0 ) !important;" class="ois_outer_18 container-fluid"> Vous avez apprécié cet article ? Recevez gratuitement les mises à jour de ce blogue par courriel.

Vous aimerez aussi...

  • Vendre votre entreprise pourrait être votre pire décision
    Vendre votre entreprise pourrait être votre pire décision
  • Quel est l’énoncé de vision de votre entreprise ?
    Quel est l’énoncé de vision de votre entreprise ?
  • Trouver le bon nom pour son entreprise
    Trouver le bon nom pour son entreprise
  • Êtes-vous prêt à entreprendre avec vos proches ?
    Êtes-vous prêt à entreprendre avec vos proches ?
  • Faut-il avoir le profil d’un vendeur pour partir sa propre entreprise ?
    Faut-il avoir le profil d’un vendeur pour partir sa propre entreprise ?

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Kimauclair 2558 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine