Magazine Beauté

Esthéticienne un beau métier

Publié le 15 octobre 2013 par Beautyexecutive

Véritable spécialiste des soins de beauté, l’esthéticienne ou esthéticien se doit de répondre à une liste d’exigences pour exercer sa profession dans de bonnes conditions et être reconnue comme un professionnel.

Je vous emmène dans les coulisses des métiers de l’esthétique afin de faire plus ample connaissance avec l’esthéticienne, une professionnelle souvent réduite à l’image d’une personne simplette vivant dans un monde de paillettes. Je souhaite vous faire découvrir ce qu’est le métier d’esthéticienne et l’enrichissement humain qu’il représente.

venus-beaute
En effet, destiné à accueillir une clientèle, mettre à l’aise, donner envie, écouter et conseiller mais aussi effectuer avec délicatesse et technique des prestations de qualités, le métier d’esthéticienne demande beaucoup de savoir-faire mais surtout un sacré savoir être. L’esthéticienne sait prendre soin d’elle mais son travail consiste à prendre soin de VOUS. Vous délasser, vous mettre en beauté, vous initier à la gestuelle beauté, vous conseiller. Au contact d’une clientèle les qualités humaines sont des atouts majeurs qui complètent les compétences de l’esthéticienne. Devenir esthéticienne est un parcours complet qui initie à la beauté de la peau mais aussi celle du cœur.

J’oriente mon article au féminin car il y a plus d’esthéticiennes que d’esthéticiens. Néanmoins, les hommes s’avèrent être d’excellents techniciens, des masseurs hors pair et de très bons maquilleurs.

Être esthéticienne c’est aussi représenter la beauté et les métiers de l’esthétique. Cela passe par le premier contact humain; l’apparence. L’aspect extérieur est jugé dès le premier regard. Une allure négligée, le manque de soins corporels ou vestimentaires ne nous engage nullement à connaître une personne.

La beauté facilite les rapports humains. Dans le temps, les femmes se faisaient belles pour aller danser, c’était exceptionnel. Elles n’avaient pas pour habitude de faire des efforts pour l’entourage immédiat (mari, enfant). De nos jours, les rapports humains sont devenus plus fréquents, étroits et permanents; dans la rue, les transports publiques, les magasins, le cinéma et bien sûr le travail! Alors imaginez travailler dans le monde de la beauté; vous n’avez pas droit à l’erreur!

Qualités physiques de l’esthéticienne: S’il n’est pas nécessaire d’être une beauté fatale, il faut être agréable à regarder.  Il faut avoir un abord souriant, aimable et détendu, inspirer la sympathie sans en faire trop. Être soignée, vêtue d’une tenue discrète et d’un style sobre. Un maquillage harmonieux sur une peau “fraîche” et seine; un minimum pour être une preuve vivante de l’efficacité des produits et des soins prodigués. Les mains et ongles doivent être manucurés. La coiffure “doit se tenir” pour des raisons d’hygiène, de présentation mais aussi d’ergonomie; il faut pouvoir effectuer une prestation sans avoir à remettre sa mèche derrière l’oreille toutes les 2 minutes!  Il faut avoir une bonne santé, bien supporter la station debout et ménager son dos.

L’esthéticienne sera appréciée pour ses qualités artistiques et la pertinence de ses conseils.

Qualités artistiques de l’esthéticienne: Être un minimum manuel, cela va de soi. La clientèle attend des conseils, des astuces pour sublimer son visage. Une professionnelle de la beauté doit savoir marier harmonieusement les couleurs, être créative, avoir du goût. Elle doit donc se former, créer, se mettre à niveau.

Qualités professionnelles de l’esthéticienne: Être capable de se perfectionner constamment. L’esthéticienne se doit d’être une conseillère professionnelle, une technicienne avertie. De la minutie et de la précision pour que la prestation soit appréciée; en accord avec le besoin, le résultat satisfaisant à court et long terme (exemple: qu’il n’y  ait pas de résidus de cire qui collent aux vêtements après une épilation…)

esth

Le contact humain est au cœur de la relation entre le client et l’esthéticienne, il est nécessaire d’être à l’aise  et savoir mettre à l’aise…

Qualités morales de l’esthéticienne: La clientèle souhaite passer un moment agréable. Le rapport avec la cliente est intime: un rapport de confiance se tisse entre la cliente et le professionnel par le toucher. La cabine de soin est bien souvent le lieu de confidences. L’esthéticienne doit faire preuve d’écoute, d’humilité et de discrétion. Elle doit aussi faire preuve de patience et être en mesure de rassurer si la pratique d’une prestation inquiète la cliente (exemple: épilation).

Toutes ces qualités peuvent s’apprivoiser avec le temps et l’expérience de la vie. Le métier d’esthéticienne peut s’apprendre dès 15ans, un âge où il n’est pas toujours évident de savoir gérer une certaine timidité, son caractère, ses émotions. L’apparence d’une esthéticienne peut paraître superficielle, mais soyez sûr qu’elle a beaucoup d’autres choses à offrir et peut être à vous apprendre. Comme dans tous métiers vous avez les personnes qui pensent faire correctement leur travaille et d’autres qui le font tout simplement… Les esthéticiennes sortant du lot sont de belles personnes qui ne vous veulent que du bien.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Beautyexecutive 187 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine