Magazine Environnement

Réfléchissez avant d'imprimer

Publié le 05 mai 2008 par Didier Vincent

Trees For Africa: Printer
par hourigan  C'est récent. Nous venons d'apprendre que nos ressources sont limitées et que les énergies renouvelables ne sont pas si simples à mettre en place, ont elles aussi un coût écologique, des limites.

Nous venons de nous rendre compte que la terre est limitée en ressources alimentaires. Naît un flux tendu de nourriture, un flux tendu énergétique, un flux tendu politique qui en résulte....

Nous le savions, mais nous venons seulement de l'apprendre.

Et encore...

Les Etats auront du mal a endiguer ce marécageux flux spéculatif qu' a engendré le 20 ème siécle. Parce qu'il est la résultante d'intérêts individuels. Dans le libéralisme, chacun vise son bien, et à court terme. Bien vivre. C'est pourquoi les flux financiers, comme une jungle galopante peuvent étouffer la terre. Mon intérêt + ton intérêt + son intérêt ne se conjuguent pas. C'est un appel à une concurrence infinie.

Or, nous venons d'apprendre la finitude.

Finitude du stock alimentaire et énergétique.

Nous venons de l'apprendre, mais le fol libéralisme en est incapable, accaparé qu'il est à faire de petits profits et à les faire se multiplier.

Il serait peut-être temps de mettre fin à cette jungle qui exponentellement, parce qu'elle ne pense qu'à s'engraisser, court à notre perte.

Il serait peut-être temps de légiférer.

Mais qui peut faire ça ?

Qui ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Didier Vincent 10389 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog