Magazine

Un curé défend son église aux Saintes-Maries-de-la-Mer

Publié le 05 mai 2008 par Micheljanva

Smm Le tribunal administratif de Marseille a rejeté la requête du curé des Saintes-Maries-de-la-Mer qui souhaitait la fin de l'exploitation touristique par la commune de l'accès au toit de l'église de la ville, construite au XIIe siècle. Le curé a aussitôt annoncé sa décision de faire appel. Il s'irrite des troubles occasionnés par les visites de plus en plus nombreuses de touristes sur le toit de l'édifice qui surplombe la mer et offre une des plus belles vues sur la Camargue. Environ 100.000 personnes y montent chaque année pour 2 euros.

Le tribunal administratif n'a pas suivi les conclusions du commissaire du gouvernement Pierre-Yves Gonneau qui avait rappelé que la loi de séparation de l'église et de l'Etat stipule que si la propriété de l'église revient à la commune, celle-ci ne peut organiser l'accès des touristes au toit "sans l'accord du desservant", c'est-à-dire le curé. Le tribunal a au contraire considéré que

  • la gestion de cette activité à caractère touristique a été confiée, dans le cadre d'une délégation de service public, à une société d'économie mixte
  • les visiteurs accèdent au toit par un escalier indépendant dépourvu de toute communication avec les parties de l'église affectées au culte
  • le maire des Saintes-Maries n'a pas entaché sa décision d'illégalité.

Affaire à suivre.

Michel Janva


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Micheljanva 645 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte