Magazine

1968-2008 / années en fuite

Publié le 05 mai 2008 par Fred Desbordes

Posté par fdesbordes dans : coup de gueule,humeurs et deshumeurs existencielles , trackback

1968-2008 / années en fuite

Années en fuite. 1968. Balancer des pavés. Libérer les moeurs des carcans nauséabonds. Monter sur les barricades et s'allumer la tête au son des guitares saturées. Indomptés en rebellion pour inventer un nouveau monde. Un monde rêvé et des morts par milliers.

Année en fuite. 2008. Boîtes enfumées. silhouettes défoncées, soudées. Odeur âcre de la sueur. Electrochoc. Vibrations qui se confondent jusque dans les pare-choc en dentelles. S'évader sur la piste de danse. Dance floor qui entre en transe. Les bits chevillés au corps. Oublier. S'oublier. Génération paumée complètement dénaturée. Post-modernité. Révolte en sourdine et individualité pousse au crime. Etudiantes prostituées, travailleurs sans-abris, civilisation consommation mondialisée, RTT annualisés et loisirs à crédit, Cetelem et cofidis qui remplacent les sucettes à l'anis et les riches font péter le pastis sur des yachts qui battent pavillon suisse mais tout va bien à 20h20. Quelques manifestations, quelques morts au Tibet, on mange du pop-corn OGM à la graisse hydrogénée devant la télé qui déverse un monde javellisé. On pense pouvoir d'achat et on se fait des trous à l'estomac. Y'a plus qu'à bosser commes des chiens sans espoir de retraite anticipée. Prozac le matin et lexomil pour dormir tranquille. Mais il paraît que tout va bien.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Fred Desbordes 190 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte