Magazine France

Il y a un an... 6 mai 2007

Publié le 05 mai 2008 par Dagrouik

J'ai déniché ce que j'avais écrit le 6 mai 2007 sur ce blog. C'était à 17H53, j'annonçait un peu en avance le score de Sarkozy...

Voilà ce que ça donne une fois les odieuses fautes d'orthographes corrigées :

Ce n'est pas dur de donner le chiffres, vu les sondages de fin de semaine.. Et en plus on sait que ce sont des vieux de plus de 60 ans qui votent massivement pour Sarko : la France incontinente des lève-tard et des rentiers qui décide de l'avenir des autres... Je précise que les miens votent à gauche et sont outrés par ce comportement égoïste des autres, et que parmi les militants que j'ai recontré dans cette campagne, il y avait des plus de 60 ans eux aussi dégoûtés par cet individualisme néo-conservateur.

Je n'ai rien à changer à ce court texte, écrit quelques minutes avant que nous rendions mes amis et moi à la maison de l'Amérique Latine située à quelques centaines de mettre du local de campagne de Ségolène Royal d'où fut rédigé le billet cité ci-dessus. Je me souviens encore du visage attristé de certains, des larmes, de la colère d'autres criant "Jean Pierre Pernaud au poteau". Rien, non je ne regrette rien de ce moment là ni des autres. Je me souviens des mots que Ségolène Royal a eu pour eux après 20h et encore plus tard dans la soirée. Cela est à comparer aux comportements d'autres, par exemple au soir du 21 avril 2002.

Et je remercie tous ceux et celles que j'ai rencontré à cette occasion. Certains se reconnaîtront sur cette photo. Que les absents m'excusent. Tous ensemble, nous avons accumulé une quantité de travail impressionnante, mangé des pizza et bu de la bière qui nous ont fait prendre des kilos durs à perdre.

Nous avons vécu des moments inoubliables, comme par exemple la promesse de DSK de se rendre disponible à 20h01 sur TF1, alors qu'il savait qu'il allait intégrer la direction du FMI! Beau moment de sacrifice personnel s'il en est, vous ne trouvez pas ? Ces images resteront dans les mémoires, j'en suis certain.

netscouade_fequamp.jpgMais d'autres commencent à avoir des regrets: C'est le cas semble-t-il des sondés qui inverseraient le résultat de l'élection si elle devait se refaire aujourd'hui. Si c'était à refaire, je referai la campagne avec une vigueur doublée. Ne serait-ce que par ce que certaines erreurs sont connues depuis quelques mois déjà et que le PS commence enfin à se remettre au travail. Et ce n'est pas pour appliquer un programme de transition, mais un programme de gouvernement.

A cette époque certains blogeurs influents supposés papes de la blogosphère avaient annoncé ma disparition en temps que blog. Je me demande comment j'ai pu les faire mentir. Serait-ce donc qu'ils ne sont pas influents, et que leur "choix" ne sont que des avis d'individus dont on a grossi artificiellement l'importance dès qu'un candidat à la présidentielle avait essayé de les charmer dans un café où la bière est trop chère ? J'en rigole encore, et nous les ploucs du Web 2.0 nous en rigolons tous entre potes, n'est ce pas Nicolas J? Juan de Sarkzofrance, Eric , Maxime et les autres ? D'ailleurs ceux là sont influents: ils m'ont fait acheter des livres, consommer de la bière dans des troquets et discuter avec des poivrots et d'authentiques trolls qui n'en sont pas. Si on m'avait dit pendant cette campagne que je trouverai Luc Mandret sympathique, j'aurai pouffé de rire. Pourtant c'est désormais le cas. C'est sans doute ça la rupture que Sarkozy nous a promis à ce moment là.

Ces gens sympathiques de left_blogs je les ait rencontré grâce à cette campagne et au fait qu'elle m'a incité à bloger et a y consacrer plus d'énergie après le 6 mai. Sans ça je n'aurais pas rencontré d'autres individus militants 2.0 ayant la même envie de ne pas fermer leur gueule face aux intox des néo-cons et autres imbéciles qui pensent que l'Histoire est finie. Ils étaient glorieux au soir du 6 mai 2007, on les a affublés du fameux bling-bling tant leur goût du clinquant et de la communication à paillettes leur colle au cul. Ils sont depuis quelques mois en slip, il aura fallu du temps aux français pour se rendre compte des mensonges du candidat Sarkozy, des magouilles de l'ouverture, des approximations politiques et du plantage économique.

Quelques semaines après le 6 mai, Ségolène Royal commençait à dénoncer ces mensonges de campagne. Désormais le temps de la reconstruction de la gauche a commencé.

D'un point de vue plus personnel, c'est encore plus drôle, jusqu'au 6 mai 2007 a 19H30, j'ai eu des appels de connaissances au courant de mon role dans la campagne Internet de Ségolène Royal. Ces mêmes connaissances n'ont plus donné signe de vie par la suite. Cela m'a permis de libérer de la place dans mon annuaire et montré leur vrai visages. Rares sont en effet ceux et celles qui m'ont demandé des nouvelles par la suite, leur qualité a donc augmenté et c'est ça le principal acquis de cette défaite: La valeur de ceux qui restent est plus importante qu'avant.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dagrouik 2453 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte