Magazine France

Radiographie du Parti Socialiste

Publié le 05 mai 2008 par Marc Vasseur
Radiographie du Parti Socialiste.    

Ce que vous allez lire provient d’extraits (en italique) d’un article de Stéphane Alliès sur le site MédiaPart d’Edwy Plenel. J’en profite pour m’excuser auprès de lui mais le net n’est pas un média étanche, c’est un peu le souci d’un modèle payant alors qu’émerge « un nouveau petit pouvoir »… mais là n’est pas mon propos.

 Donc notre journaliste s’est procuré le fichier des adhérents du PS. Au 31 décembre 2007 on en comptait 162.970, avec le principe de régularisation de la cotisation ke jour du vote le chiffre est estimait à 238.520 soit un reflux de 73.437 cotisants

Outre les fédérations historiques, Pas-de-Calais (15.000) et Paris (passé de 20.000 à 9.087), Nord (8.472), Bouches-du-Rhône (6.684) et quelques unes atteignent le chiffre symbolique des 5. 000 Hérault (légèrement à la baisse, 4.784), Haute-Garonne (5.159) et Gironde (5.049
). A elles seules, ces treize fédérations départementales (sur 107 au total) représentent environ 45% du nombre de cartes à jour du parti.


Au-delà des chiffres déjà intéressants… 40 % d’adhérents perdus… Le plus intéressant réside dans les appréciations de nos dirigeants… et là… manifestement, le constat est partagé même ici… mais plus grave… on ne change rien (cf les
propositions de statuts)…


«Le parti s'est urbanisé»
, constate de son côté Patrick Bloche. D'après ce proche de Bertrand Delanoë, «ce sont les départements à gros centres urbains qui ont surtout profité de l'afflux des nouveaux adhérents. C'est une question d'évolution des cultures et aussi de rapport à l'Internet». Pour rappel, je proposais une fédération Internet et j’avais déjà soulevé cette problématique rurale/urbain après les présidentielles (je n’ai pas inventé le fil à couper le beurre... j'ai la flemme de retrouver le lien).


«Le parti compte de plus en plus d'élus et, du coup, de plus en plus d'aspirants élus
en la personne de leurs collaborateurs» , analyse-t-il De quoi entretenir le “verrouillage” des sections et accroître le contrôle du recrutement militant. «Aujourd'hui, l'alternative à ce malthusianisme, c'est le clientélisme, comme dans les Bouches-du-Rhône ou dans l'Hérault. Où le recrutement est basé sur les employés municipaux…»… ben merde, c’est dit de façon plus intelligente mais je pense avoir déjà dit la même chose sur ce blog… certes il épargne d’autres fédés mais faut pas se fâcher… surtout avec les grosses…, analyse-t-il

"De quoi entretenir le “verrouillage” des sections et accroître le contrôle du recrutement militant.
«Aujourd'hui, l'alternative à ce malthusianisme, c'est le clientélisme, comme dans les Bouches-du-Rhône ou dans l'Hérault. Où le recrutement est basé sur les employés municipaux…»… ben merde, c’est dit de façon plus intelligente mais je pense avoir déjà dit la même chose sur ce blog… certes il épargne d’autres fédés mais faut pas se fâcher… surtout avec les grosses…


«On a un problème d'animation»
, reconnaît Jean-Christophe Cambadélis. Le député de Paris, proche de Dominique Strauss-Kahn, pense que «le parti ne sait pas comment garder ses troupes». Selon les chiffres, on remarque qu'une vingtaine de fédérations ont perdu plus de 30% de leurs effectifs.«Aussi bien chez les bobos de Paris que chez les prolos du Doubs», explique-t-il. «La question, c'est comment être un petit parti de masse?” On n'a aucun plan de formation et on a tendance à faire de
nos adhérents des gens latents, en les réduisant à des désignateurs de chef et des préparateurs de congrès.»… ben débattre, causer, être écouté, être pris en compte… non ??

Et par rapport au congrès de novembre … Patrick Bloche estime que «le congrès est une bouteille jetée à la mer. N'ayant aucune visibilité, ceux qui fonctionnent sur des réseaux établis sont tentés de retrouver l'équilibre du congrès du Mans. Or, s'il n'y a pas d'enjeu enthousiasmant, il n'y aura pas de mobilisation. Mais il n'y a plus rien de comparable avec 2005, tant les courants ont explosé depuis».

Voilà où en est… à se poser des questions sans chercher à apporter des réponses… en fait la copie Rebsamen c’est le résultat de chiens de faïence… ou encore le premier qui bouge a peur de mourir…

Chose qui me rassure… je ne dis pas que des conneries… enfin, je crois…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Marc Vasseur 262 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte