Magazine

Furiani, 16 ans après...

Publié le 05 mai 2008 par Corsicanova
Recueil et silence pour ce jour de deuil C'est donc 16 ans en arrière, jour pour jour que la Corse était frappée pour le plus gros drame que le sport Français n'ait jamais connue.

La tribune d'origine démolie de nuit, c'est une société niçoise qui a été retenue pour réaliser l'édifice, celle même qui s'était déjà illustrée quelque jours auparavant pour la réalisation de la tribune EST, lors du quart de finale. Une grève au port de Marseille empêche les derniers morceaux tubulaires d'arriver sur l'île de beauté; l'ingénieur de la société Sud tribune décide de compléter l'ouvrage avec un matériel tout à fait différent: de simples morceaux d'échafaudage.

Société inconsciente, des dirigeants aveuglés par une recette colossale, et une commission de sécurité fermant les yeux sur d'évidentes mises en danger d'autrui sont donc les facteurs qui ont créé ce drame, enlevant la vie à 18 personnes, en blessant 2400 autres...

On ne pourra compter les larmes versées, on ne pourra compter le nombre de personnes qui resteront également touchées psychologiquement par ce jour maudis du 05 mai. A l'inverse, on pourra dénombrer les nombreuses promesses non tenues des autorités: il avait été dit que le 05 mai serait jour de deuil national du football français; qu'aucun match ne se jouerait plus jamais en France ce jour là; il n'en n'est rien.

Dernièrement, l'état français s'illustre une nouvelle fois, en suspendant les indemnités versées aux blessés du drame. Paul Calassi et Karine Grimaldi, tétraplégiques depuis le jour du drame, tentent de faire valoir leur droit au quotidien devant les tribunaux et une opinion française qui a bien vite oublié ce jour meurtri.

Espérons qu'en Corse au moins ce jour ne s'oublie pas, espérons que ce 05 mai 92 reste à jamais gravé dans nos esprit. Pour toutes les personnes qui souhaiteraient en savoir plus sur les circonstances, ou simplement pour déposer un "cyber recueil"; je vous invite à visiter le site du Drame de Furiani

Perquè 18 di i nostro so cascati, obligu di mimoria… Riposate In Pace


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Corsicanova 30 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog