Magazine Société

Angleterre...Paul Gascoigne tente le Suicide

Publié le 06 mai 2008 par Ouss
Je l'avait connu alors qu'il jouait à Tottenham. J'ai commencé à l'admirer lors du Mondial Italia 90, puis durant son passage à la Lazio Roma.
Pour les tunisiens, le nom de Paul Gascoigne est associé à celui de Abdelhamid Herguel, qui lui fila un très joli tunnel avant de tromper le grand Peter Shelton. C'était juin 1990.
Les problèmes de santé physique et mentale du champion anglais sont connues par tous. Tous les médias sportifs ont traité sa dépression ainsi que son alcoolisme. Gascoigne souffre...Il souffre trop.
Le 22 février dernier, il a été arrêté pour problèmes mentaux, puis relaché. Mais voilà, l'énième mauvaise nouvelle nous arrive. Cette fois, les infos sont peu rassurantes.
Selon le tabloid anglais The Sun, hier Paul Gascoigne avait terrorisé le personnel du très luxueux Millenium Hotel, au centre de Londres, après avoir demandé un couteau afin de couper les veines de ses poignets.
Alertée, la police a trouvé Gascoigne dans sa salle de bain en essayant de se faire noyer...Il a été transporté illico presto à un hôpital pour des contrôles psychiatriques.
L'ex international anglais avait passé la nuit précédente au Mandarin Oriental Hotel, où il aurait demandé de la cocaïne auprès du personnel. Arrivé au Millenium Hotel vers 13 h, avec une bouteille de gin à moitié vide, il a demandé d'autres boissons alcoolisées. Sa requête fut refusée. Il a tout de suite rappelé demandant un steak.
Quelques minutes après, il rappelle de sa chambre annulant le morceau de viande qu'il a ordonné, tout en insistant qu'on lui porte seulement le couteau du steak! A' ce point, la direction du Millenium, inquiétée, a décider d'appeler la Police.
Les policiers ont décrit la chambre de Gazza comme un lieu complètement sombre, plein de cigarettes, ainsi qu'une bouteille de gin balancée par terre. Une fois tiré dehors de son bain, il aurait crié : " Je veux de la cocaïne! ".
Je dois admettre que la nouvelle m' a rendu assez triste. " J'ai claqué beaucoup d'argent dans l'alcool, les filles et les voitures de sport...le reste, je l'ai gaspillé " avait déclaré un jour le grand George Best. Il semblerait que Gazza est entrain de suivre le nord irlandais dans la voix de l'auto-destruction...
Ce que je garde, comme souvenir de Gascoigne, outre ses buts et passes, est surtout sa sympathie sans limites comme le prouvent ces photos.



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Ouss 37 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine