Magazine Asie

Japon : 3 jours dans les préfectures de Niigata et de Gunma (partie 2)

Publié le 06 mai 2008 par Emmanuel

七ツ釜 (Nanatsugama): randonnée le long d’un torrent

Après avoir lézardé sous la tonnelle d’un petit restaurant italien dont le pain cuit au feu de bois était divin (bien longtemps que je n’avais mangé d’un aussi bon pain), direction le site de Nanatsugama. Première bonne surprise, le parking est presque désert.
De fait, durant les deux petites heures que dura notre balade, nous n’avons croisé que deux personnes. Autrement dit, deux heures de bonheur en tête à tête avec la nature.

Ci-dessus, nous surplombons d’ une bonne trentaine de mètres le ravin et les eaux en mouvement du torrent.

 

Pour accéder au torrent, des chemins escarpés où, lorsque la pente devient trop raide, des marches de pierre ont été aménagées.

Ou parfois ce qui ressemble de loin à des marches.

Au détour du chemin, tout à coup une statuette de pierre polie par les ans et recouverte de mousse. Les Japonais l’appellent 道祖神 (Dôsojin). Son rôle: veiller à la sécurité des promeneurs et qu’il ne leur arrive aucun accident fâcheux.

Plus loin, dans une clairière, une cabane sans fenêtres, totalement fermée. A quoi peut-elle bien servir ici?

Du bord du torrent, nous faisons face à cette paroi rocheuse ridée par les ans et sur laquelle, comme par miracle, de la végétation s’y accroche et s’entête à y vivre. Un tableau vivant devant lequel je suis resté cinq bonnes minutes, admiratif et songeur.
Il est temps de rentrer et de remonter vers le parking par ces mêmes chemins escarpés.

A suivre...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Emmanuel 4 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte