Magazine Entreprendre

La différence entre le capital risque made US et capital risque made in france

Publié le 06 mai 2008 par Martinez

drapeau franceSi l'on en croit Paul Grahmam (Partner dans le fonds d'investissement YCombinator basé à Mountain View et qui investit dans de jeunes sociétés high tech) il existe une différence de taille entre nos deux continents.

Pour ce dernier il ne faut pas se focaliser sur le business model ni sur les sources de revenus mais sur la capacité du projet à répondre aux attentes des utilisateurs.

Paul Grahmam considère qu'une fois que le projet aura atteint un volume suffisant d'utilisateurs les possibilités de rentrées financières s'imposeront: Google a su répondre à cette problématique, You tubes y travail actuellement....

Cette manière de penser la création d'entreprise innovante est elle envisageable en France?

Difficile car en phase de création, même lorsque le modèle économique est défini la plupart des capitaux risqueurs demandent à ce que ce dernier soit validé... Comment?

  • Par du chiffre d'affaires ou des commandes fermes. Ce qui constitue en soit une barrière au financement assez importante.

Alors rechercher des fonds en phase d'amorçage tout en expliquent que l'équipe n'a pas encore pu déterminer comment le projet va générer du cash parait complètement surréaliste...en France (mais il doit exister, enfin je l'espère, des contres exemples)

Le référentiel des VC Français semble sur ce point très éloigné de celui des américains; en France la plupart du temps seul des business angels qui sont issus du secteur peuvent adhérer à un projet où le modèle économique n'est pas encore défini.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Martinez 282 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte