Magazine

Fête de l'Ascencion ou fête du 1er mai ?

Publié le 06 mai 2008 par Micheljanva

Jacques Garello explique pourquoi il a préféré fêter l'Ascencion au 1er mai :

"je suis chrétien et que mon Président m’a expliqué  que la religion est un élément déterminant d’une nation. Encore parce que je suis Européen et que les racines de la culture européenne sont principalement ancrées dans le christianisme, ce que n’ont pas voulu admettre les prétendus constructeurs de l’Union Européenne [...]. Enfin, par ce que la symbolique de l’Ascension chrétienne est radicalement différente de celle du 1er Mai et me paraît préférable, à tous points de vue. Le 1er Mai célèbre la lutte des classes [...]. Il existe encore des naïfs pour accorder crédit à deux fables :

- la première est celle du rôle historique joué par les syndicats dans les «conquêtes sociales», alors qu’ils ne sont en rien à l’origine de l’amélioration du sort des travailleurs. La condition ouvrière s’est améliorée du fait de la croissance économique, elle-même née des innovations des entrepreneurs, à leur tour stimulés par le commerce, le libre échange et la concurrence, dans un cadre institutionnel de propriété et de responsabilité. [...] Aujourd’hui, la puissance des syndicats ne vient certainement pas de la confiance que leur accordent les travailleurs, qu’ils ne représentent d’ailleurs pas, mais de leur aptitude à faire du chantage politique et social, bénéficiant des privilèges et des moyens accordés par une législation du travail surannée ;

- la deuxième est celle du concept de classe et de lutte : le salaire serait réduit parce que le profit augmente et la vie économique serait un affrontement permanent entre forces sociales. L’économie serait un jeu à somme nulle : on ne pourrait gagner que si quelqu’un d’autre perd. [...] Évidemment, on exclut l’hypothèse la plus réaliste : [...] que la croissance économique permette de mieux rémunérer à la fois l’entrepreneur, le travailleur et l’épargnant qui, au demeurant, ne sont pas constitués en classes, ne serait-ce que parce que certains d’entre nous sont les trois à la fois ou le deviendront !

Par contraste le sens de l’Ascension chrétienne est principalement une annonce d’espérance. [...] L’Ascencion, c’est un acte de confiance que le Christ fait à notre humanité, car la nature humaine procède de la grandeur divine, parce que les hommes sont invités en toute liberté à grandir en dignité et que c’est dans l’amour de nos frères et en harmonie avec eux que nous pourrons y parvenir. Ici, il n’est pas question de classes mais de personnes, l’amour et le service des autres effacent nos penchants à la lutte et à la violence. C’est en resserrant le réseau des relations personnelles, familiales, professionnelles que nous résoudrons les problèmes de la cité. L’Ascension, c’est le lien entre la Cité terrestre et l’Infinie divinité."

Michel Janva


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Micheljanva 645 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte