Magazine Environnement

Des miles qui rapportent gros

Publié le 06 mai 2008 par Lecomte

A méditer, ce Billet d'Humeur paru dans Le Quotidien du tourisme du 28 avril 2008 :

" En plein dans le mile

Le Canard Enchaîné a rapporté que les policiers qui escortent les immigrés en situation irrégulière expulsés par avion bénéficient des "miles" accordés par les compagnies aériennes à leurs clients fidèles.

Des miles qui rapportent gros
Le journal satirique a fait ce constat :

"A raison de 23 000 expulsions en 2007 selon le ministère de l'Intérieur, et sachant qu'en moyenne trois policiers accompagnent celui qui va être expulsé, voilà de quoi se constituer assez vite un joli stock de voyages gratuits sur le dos des clandestins".

C'est vrai, c'est sympa. Mais ça pourrait être mieux. Parce que si le policier veut partir cet été en vacances à Papeete, avec bobonne, la belle-mère, le cochon d'Inde, et les deux marmots, il n'aura jamais assez de miles. A moins que....Si on proposait à Brice Hortefeux, ministre de l'Immigration, de renvoyer les immigrés clandestins en classe affaires.. ça peut rapporter jusqu'à deux fois le nombre de miles du vol effectué.

Encore mieux : mettons tout ce beau monde en première. Et là, nos policiers pourront partir pour le tour du monde...

Signé: NB"

Cette révélation du Canard Enchaîné a été reprise par un article du Journal du Dimanche dans lequel Franck Fiévez, ex-policier aux frontières et membre d'UNSA-Police, explique qu'il serait discriminatoire qu'il en soit autrement. Dire que ces policiers "profitent de ces expulsions" est déplacé.

Crédit Photo (c) Maxppp

Selon lui, la possibilité pour ces policiers de bénéficier des "miles" des compagnies aériennes est légale. ils effectuent une mission de police comme une autre. le policier qui accompagne les clandestins par avion a un billets nominatif ce qui lui permet de récolter des "miles".

La polémique qui a suivi cette révélation médiatisés semble infondé selon F. Fiévez.

" De là à dire que les fonctionnaires profitent de ces reconduites à la frontière et de la misère du monde me semble déplacé. Partant de ce raisonnement , et les fonctionnaires qui partent en mission humanitaire profitent également de la misère du monde ! C'est insensé ! Cela signifie-t-il qu'il faudrait faire le tri des fonctionnaires qui voyagent beauoup, entre ceux qui ont le droit, éthiquement parlant, de collecter des "miles", et les autres ?"

A la question posé par le Journal du Dimanche du 24 avril : " Ne serait-il pas préférable que ces policiers ne puissent cumuler des "miles" que sur leurs vols personnels " ? F Fiévez répond:

" Si mais cela reviendrait à remettre tout le système de miles en question? Ou encore une fois cela serait discriminatoire. D'autant qu'il ne faut pas tout de même pas oublier que ces policiers ne font pas un métier facile ! Ils ne partent pas en voyage ! Il faut savoir que leur mission consiste à faire l'aller-retour et rien d'autre. il n'est absolument pas question pour eux de passer quelques jours sur place ; ils ont tout juste le temps de prendre une douche et de manger quelque chose... Les policiers belges, néerlandais et allemands voyagent en première classe. Ce qui n'est pas le cas pour leurs homologues français qui sont en classe économique et souvent tout au fond, là où il y a le plus de bruit et où c'est le plus inconfortable".

Le Canard Enchaîné a évoqué le nombre de 23 000 expulsions par an avec en moyenne trois policiers escorteurs. F. Fiévez précise que c'est " bien loin de la réalité. Déjà tous les immigrés ne sont pas raccompagnés en avion, ensuite les fonctionnaires ne sont pas systématiquement trois. Ces escortes sont organisés au cas par cas, pour éviter tout trouble en cas d'opposition manifeste, par exemple, à l'expulsion. Ce qui n'arrive pas tous les jours. Les fonctionnaires ne font pas ce genre de mission tous les jours".


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lecomte 104 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte