Magazine High tech

[Critique] Funny Games U.S.

Publié le 06 mai 2008 par Damonx

Funny Games U.S.
Alors qu’ils viennent tout juste d’arriver dans leur résidence secondaire, un couple et le jeune fils se retrouvent séquestrer par deux jeunes psychopathes.

Funny Games U.S. est un film éprouvant, dès les premières minutes le malaise s’installe, dans cet univers aseptisé et si calme. Michael Haneke détourne complètement les codes du genre (les méchants ont des gueules d’anges, ils sont vétu de blanc, le film se passe en grand partie de jour… ) on se retrouve ainsi totalement dérouté, sans repère. Le réalisateur va même jusqu’à filmer la totalité des scènes de violences hors champ, laissant ainsi notre imagination faire le reste ! Il préfère s’attarder sur la souffrance des personnages et transforme ainsi le spectateur en voyeur.

Funny Games U.S.

Le rythme inhabituel et les plans très longs risquent d’en déconcerter plus d’un. Mais c’est ce qui fait la force du film car l’on se retrouve coincé comme les membres de la famille, on aimerait s’enfuir et passer à la scène suivante mais on ne peut pas.
Les acteurs semblent réellement vivre l’horreur, Tim Roth est complètement flippé et Naomi Watts se décompose à mesure que le film se déroule. Une interprétation magistrale, à tel point que je me demande encore comment les acteurs sont arrivés à se mettre dans un état pareil!

Ma Note : 4/5


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Damonx 129 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte