Magazine High tech

Persona 3 sur Playstation 2

Publié le 06 mai 2008 par Eparsa

Persona 3 sur Playstation 2
Sorti en juin 2006 au Japon puis en août 2007 aux Etats-Unis, Persona 3 est enfin disponible en Europe depuis le 29 février dernier grâce à Koei. Le jeu d’Atlus débarque en France précédé d’une réputation sulfureuse et tout à fait justifiée. La série des Shin Megami Tensei, également appelé Megaten, existe depuis plus de vingt ans et nombreux sont les jeux issus de cette franchise très populaire au Japon. On y retrouve toujours un univers contemporain où les démons sont omniprésents sous différentes formes et où le joueur devra maîtriser ses pouvoirs pour les vaincre. Il existe d’autres points communs entre tous les jeux de la série comme la personnalisation de son équipe de combattants ou les systèmes de collection et de fusion d’objets ou d’ennemis.
La série des Persona est un dérivé de cette franchise et en est à son troisième épisode (sans compter les add-on). Développé par Atlus, Persona 3 est l’un des épisodes les plus aboutis et Koei nous fait l’immense honneur de l’importer en France.
Tokyo, à une époque pas si éloignée de la nôtre, un jeune étudiant de 17 ans traverse la ville pour se rendre à son nouveau dortoir. Il vient d’être transféré à Gekkoukan High School. Il se fait tard, minuit sonne. Tout à coup le vacarme de la jungle urbaine laisse place à un silence de mort, l’univers s’assombrit, seule la lune brille haut dans le ciel et les habitants laissent place à des cercueils. Un phénomène qui ne semble pas perturber le jeune homme, qui poursuit son chemin jusqu’à son dortoir où il fait la connaissance d’un étrange garçon lui demandant de signer un contrat au contenu obscur. Signez de votre nom, c’est le début de l’aventure.
Suite à quelques péripéties qu’on vous laisse le soin de découvrir, vous en apprendrez plus sur cet univers. En fait quand on passe d’un jour à l’autre, à minuit donc, un phénomène de transition se produit: c’est la Dark Hour. Une période où des monstres appelés Shadows s’attaquent aux humains encore éveillés.
Pour contrecarrer cette menace, un groupe s’est formé. C’est le S.E.E.D(Specialized Extracurricular Execution Squad). Un groupe qui vient d’accueillir son membre le plus énigmatique: vous-même, le jeune étudiant de 17 ans. Votre particularité: vous êtes capable d’invoquer un Persona. Cette créature est en fait le reflet d’une partie de vous-même, une espèce de représentation de votre psychisme. Pour pouvoir l’invoquer, il faut un stimuli violent, et quoi de plus violent que de se tirer une balle dans la tête. Vous avez bien lu, le joueur doit poser un flingue sur sa tempe et appuyer sur la gâchette. Un procédé pas banal qui fera son effet tout au long du jeu.
En dehors de ses activités nocturnes particulières, le joueur reste avant tout un élève et doit donc se comporter comme toute personne deson âge: école la semaine et sortie entre potes le week-end. Il va donc falloir étudier, apprendre à connaître ses camarades, pratiquer des activités extra scolaire et se détendre le week-end. Une vrai simulation d’étudiant japonais.

Persona 3 sur Playstation 2
Persona 3 tourne donc autour de ces deux gameplays (simulation de vie le jour / combattant la nuit) différents mais pourtant extrêmement liés. A commander ici !  

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Eparsa 1770 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog