Magazine Environnement

L'éolienne démocratique de Starck

Publié le 06 mai 2008 par Dimitri Boulze
L'éolienne démocratique de Starck
Jusqu'au 1er mai à Milan, vous pouvez voir les dernières créations de designers sur les thèmes de la durabilité, la bio-construction, l'architecture écologique et le design responsable. Dans ce cadre de Green Energy Design, S+arck présente ainsi un de ses projets d'écologie démocratique : l'éolienne pour les particuliers.
C'est une notion effectivement importante, car souvent, dans les discussions sur l'éolien revient le fait que cette énergie était loin d'être accessible au particulier, contrairement au solaire qui commence à faire son trou dans le marché des installations de monsieur tout le monde.
Avec six modèles d'éoliennes (taille différentes), et plusieurs matériaux envisageables (dont le proto en polycarbonate), S+arck & Pramac (la boite partenaire) prévoient une production électrique qui pourrait couvrir entre 10 et 60 % des besoins individuels. "Ecologie démocratique", car tout le monde, et à court terme pourrait êter capable de "produire de l'énergie".
Avec un prix approximatif oscillant entre 300 et 400 euros, je vais dire que sur le papier, le produit fonctionne, reste à voir en conditions réelles. Ce qui est sur c'est que l'objet est assez beau d'aspect pour donner envie d'en avoir  une et ne pas rebuter ceux qui ramènent toujours la "pollution visuelle" des éoliennes.
Pour en savoir un peu plus sur son concept, lire son interview récente sur le Figaro:
LE FIGARO. - Comment en êtes-vous venu à l'«écologie démocratique» ?
Philippe STARCK. - J'ai passé vingt-cinq ans de ma vie à inventer, à me battre, et à appliquer le concept - qui à l'époque était révolutionnaire - de «design démocratique». C'est-à-dire essayer de donner le mieux au maximum de gens, de monter la qualité et de baisser les prix. Mais, s'il y a 25 ans, on pouvait parler de la qualité de dessin d'une chaise, il y a aujourd'hui d'autres urgences que le design. Des défis pour lesquels les esprits créatifs doivent se mobiliser. J'ai utilisé mon savoir-faire, mon obstination et ma naïveté pour reprendre le processus du design démocratique - un esprit un peu rebelle, subversif, réellement politique - et inventer ce nouveau concept d'écologie démocratique.
++ la suite

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dimitri Boulze 71 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog