Magazine Insolite

Chiens à roulettes

Publié le 04 mai 2008 par Chantal Doumont

Chiens à roulettesChiens à roulettes

Lorsque Gary Mikus a appris qu'une maladie dégénérative incurable commençait à paralyser les pattes postérieures de son berger allemand, il a immédiatement repoussé l'idée de l'euthanasie. 

Aujourd'hui, «Bear» se déplace à l'aide d'un chariot roulant et peut espérer vivre encore de nombreuses années. «Il est en très bonne santé», soutient son maître. «Jusqu'à ce que j'aie un signe que sa santé décline, je ferai tout ce que je peux pour qu'il soit mobile et heureux». 

De plus en plus de propriétaires d'animaux domestiques font comme Gary Mikus et se tournent vers ce type de matériel roulant construit sur mesure pour redonner vigueur à leur compagnons poilus qui présentent des problèmes de pattes, de hanches ou de colonne vertébrale. 

Le chariot à deux roues soutient la partie centrale du chien avec un support coussiné et est maintenu en place à l'aide de courroies rattachées aux épaules et au torse de l'animal. La plupart de ces dispositifs visent à compenser l'insuffisance des pattes postérieures, mais de plus en plus de ces chariots roulants sont commandés pour des problèmes de pattes antérieures. 

Eddie et Leslie Grinnell, les fondateurs de la société Eddie's Wheels, ont construit leur première chaise roulante pour animal en 1989 quand leur doberman Buddha a perdu l'usage de ses pattes postérieures à cause de problèmes de colonne vertébrale. 

Le vétérinaire des Grinnell a ensuite commencé à leur envoyer des clients, après avoir constaté la mobilité et la vitalité de Buddha. Eddie et Leslie Grinnell ont ouvert leur entreprise de construction de chaises roulantes pour animaux en 1998. 

Des compagnies semblables existent dans le Montana, le Maryland, l'Oregon et dans l'État de Washington. La plupart des chariots pour chiens coûtent entre 250 et 500 dollars, selon la grosseur du chien, tandis que le prix des chaises roulantes pour les autres animaux varie selon le type et la taille de l'animal. 

Depuis son ouverture, Eddie's Wheels a construit des chaises roulantes pour plusieurs chats, un furet, des chèvres, des alpagas, des moutons, un lapin et un opossum. Côté canin, la société en a même réalisé un pour un Saint-Bernard de 100 kilos habitant en Grande-Bretagne. 

Le vétérinaire Derek Fox, spécialiste en chirurgie orthopédique pour les petits animaux à l'Université du Missouri, souligne qu'il existe aujourd'hui une variété de traitements efficaces pour les animaux handicapés: prothèses de hanches et d'autres articulations, physiothérapie et chaises roulantes. «Même si un traitement coûte une fortune, ce sont des gens qui feraient tout pour faire bouger leurs animaux domestiques, pour les garder heureux et pour leur donner une bonne qualité de vie», dit-il.

Selon Leslie Grinnell, lorsque les chiens se retrouvent attachés à un chariot roulant, «ils ne comprennent pas ce qui se passe, mais ils l'acceptent très rapidement».

Stephanie Reitz

AP


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Chantal Doumont 719 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine