Magazine Caricatures

Tête de Gaveau

Publié le 06 mai 2008 par Jacques Chirac

Sarko_marionnettes1Mes Chers Compatriotes,

Comme vous l'avez certainement appris, Nicolas Bruni-Sarkozy va fêter sa première année à l'Élysée ce soir à la Salle Gaveau. Ce qui aurait tendance à prouver que pour l'horlogerie de luxe : oui, mais pour le calcul niveau CM1 : non. Parce que le 6 mai c'était son élection, son entrée à l'Élysée c'était le 16. Je sais, j'y étais.

Je me demande nonobstant s'il est bien raisonnable de fêter ça, étant donnée son immense popularité actuelle. Ou alors il fête le premier anniversaire au cas où il n'y en aurait pas de second ? Souvenez-vous : ça avait commencé gras dans les sondages. Mais ces temps-ci : adieu gaveau, gavache, gacochon, gacouvée, c'est un peu tristounet. Après l'immense fête populaire de ce soir (on n'attend pas moins de 12 personnes en dehors du Gouvernement qui - lui - n'a pas le choix dans le cadre de la politique découaquifiante actuelle), après ce gavage à Gaveau, donc, est prévu un dîner fin (ça en fera au moins un) avec les Ministres et leurs cons et connes joint(e)s. Le seul élément encore inconnu reste le nombre de bougies sur le gaveau gâteau : 1 pour l'anniversaire ? ou 28 pour la popularité ?

Vous avez reçu un carton, vous ? Moi oui, mais je vais envoyer Groumph, mon ours slovène de compagnie. Depuis quelque temps, il a développé un talent pour péter au dessert qui réjouira la compagnie qu'on devine d'avance un peu morose. En effet, tous les Ministres seront probablement un peu resserrés du baigneur côté pile, tellement ils serreront les miches tout le dîner de peur de se faire couaquer le beignet. Malgré tous ces fayots, on ne sentira pas passer le vent des réformes. Et personne ne pourra lâcher une caisse : elles sont vides. De plus, imaginez le Président en bout de table, levant l'œil de ses SMS pour surveiller que personne ne prononce de mots interdits comme "droits de l'homme en Chine", "Jeux Olympiques", "sondage" ou "pouvoir d'achat". Croyez-moi, ça ne va pas moufter.

Couac il en soit, et à propos de pouvoir d'achat, si vous comptiez sur une augmentation de 150 euros (soit 1 000 francs), c'est plus râpé qu'une meule d'emmental : Lucien Jeunesse est mort. Comptez sur Nicolas pour s'en souvenir quand il vous expliquera que ces caisses-là, aussi, sont vides.

Quinquin1

Cerise sur le gaveau gâteau : Carla en poussera une petite au dessert. Une indiscrétion nous a permis d'apprendre que pour faire allusion à la fois à sa vie d'épouse et au seul succès dont nous pouvons nous enorgueillir cette année, elle chantera "Viens, mon p'tit Quinquin". Enfin… bon anniversaire quand même, Quinquin.

Bien à vous,

Jacques


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jacques Chirac 106 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte