Magazine Insolite

BMW étudie un véhicule électrique, une future Isetta ?

Publié le 06 mai 2008 par Chantal Doumont

BMWBMW étudie un véhicule électrique, une future Isetta ?

Les Etats-Unis ont récemment revu à la baisse les normes de consommation des véhicules neufs. Les nouvelles restrictions doivent entrer en vigueur en 2020 et imposent des niveaux de consommation particulièrement bas pour l'ensemble de la gamme de chaque constructeur. 

Ces normes CAFE (Corporate Average Fuel Economy) reposent sur la base de la moyenne pondérée des consommations des véhicules effectivement vendus. Pour être dans la légalité, il faut non seulement proposer des véhicules à faible consommation, mais surtout, il faut que ces derniers se vendent bien. Les constructeurs ne parvenant pas à respecter ces normes sont contraints de payer de fortes amendes, celles-ci atteignant régulièrement plusieurs dizaines de millions de dollars. 

A partir de 2020, chaque constructeur devra donc démontrer que leurs véhicules vendus consomment en moyenne moins de 6,8 litres au cent kilomètres. Dans un pays où les gros 4x4 et autres light trucks sont plus que jamais en vogue, la tâche est des plus délicates. Afin de ne pas voir les montants d'amende monter à des niveaux astronomiques, certains constructeurs ont mis à l'étude plusieurs solutions pour réduire les consommations. Chez BMW, l'une des solutions retenues est la mise sur le marché d'un véhicule 100% électrique. 

L'étude concerne un petit véhicule à vocation urbaine qui serait mis sur le marché entre 2012 et 2015. Surtout, contrairement à certains de ses prédécesseurs français des années 90, ce véhicule serait suffisamment performant et économique pour intéresser des particuliers. Baptisé à l'heure actuelle "Projet I", le modèle pourrait faire l'objet de partenariats. Reste encore une inconnue: le nom commercial du véhicule. Il se murmure en effet que le constructeur bavarois pourrait ressusciter la marque Isetta. 

isetta-iso

Isetta était une marque de très petites voitures populaires créée dans les années 50 et lancée par la firme italienne ISO. En réalité, plusieurs licences de production furent vendues à d'autres constructeurs européens et le principal fut BMW. C'est en 1954 que BMW créa la surprise en présentant à la presse sa première Isetta. Il faut dire que le constructeur produisait alors des motos et la BMW 501, une voiture haut de gamme.

 Cependant il n'y a pas qu'au niveau de la production BMW que l'Isetta détone. Avec sa forme en goutte d'eau, ses roues arrière très resserrées et surtout son unique porte frontale pour l'accès à bord, il s'agit d'un véritable OVNI de l'automobile. De taille très réduite (2m30 de long pour 1m40 de large), il était aisé de la garer face au trottoir et de sortir directement de son véhicule par la porte avant. Son principal défaut était d'être un peu cher par rapport aux prestations offertes, elle était à peine moins cher qu'une 2CV alors que cette dernière offrait 4 places, un coffre et même un moteur un peu plus puissant. 

Pour la petite histoire, une petite entreprise du Viet-Nam a quelque peu devancé BMW en fabriquant une Isetta électrique. Proche du modèle d'origine, les performances sont plutôt faibles avec une autonomie de 96 km et une vitesse de pointe de 48 km/h

Illustration Isetta: Dave Aldworth

techno-science.net


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Chantal Doumont 719 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine