Magazine

Les moteurs de recherche font dans l'écologie... Hum...

Publié le 06 mai 2008 par Eogez
De plus en plus de moteurs de recherche ont été lancés au cours de ces dernières années pour défendre la cause écologique (à ne pas confondre avec des sites comme EkOolos, qui référencie des sites ayant un rapport direct avec l'écologie, les sciences de la nature, la protection de la nature, etc.). Il y a ceux qui misent sur une interface noire (Blackle, EcoFree, etc.), ceux qui reversent une partie de leurs revenus à des organismes qui luttent pour la défense de la planète (Veosearch, Planete.Way2.Be, etc), ceux qui font replanter des arbres (Ecocho par exemple, lâché récemment par Google - encore lui - pour cause de AdSense), etc.
Les moteurs de recherche font dans l'écologie... Hum...Pas mal de polémiques autour de certains de ces moteurs : y a-t-il une réelle économie d'énergie permise par le changement de couleur du fond d'une page d'accueil ? Les revenus sont-ils bien reversées aux associations humanitaires ? Etc.
Le rapport réalisé par le cabinet McKinsey va certainement faire couler encore un peu d'encre. Selon ce rapport, les datacenters qui sont de grands pollueurs. Entre 2000 et 2006, leur consommation électrique a doublé dans le monde ! Quelques raisons à cette croissance : des erreurs de conception, un manque d'optimisation et pas du tout de prise en compte de paramètres écologiques.
Jérôme : "I had a dream" (il y a déjà 10 ans) : que tous les moteurs de recherche mettent en commun leur index : La différence ne se fait plus là, elle se fait maintenant sur l'exploitation de l'index. Que comme pour le W3C il existe un consortium SEC (Search Engine Consortium) : consortium payé par des subventions des différents moteurs, qui se chargerait d'effectuer le crawl du web, de l'indexer et de mettre à disposition une API d'accès à l'index commun. Nous éviterions ainsi des gaspiller de nombreuses ressources pour crawler le web, nous éviterions de dupliquer le contenu du web visible un nombre interminable de fois (1 fois au moins par moteur, multiplié par le nombre de réplications effectuées par chaque moteur). Je sais, c'est très utopiste, mais c'est ma vision du moteur (de recherche) propre.

Les moteurs de recherche écolo, c'est bien ou pas finalement ? Il reste cependant difficile de critiquer de telles initiatives, non ?

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Eogez 5328 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte