Magazine Environnement

Estonie : le pays des arbres et du wifi

Publié le 06 mai 2008 par Nathalie Jouat

moulinVous souvenez-vous de ce  petit pays en haut à droite de l’Europe, au bord de la mer Baltique, près de la Lettonie et de la Russie ?

Contrainte à la dictature de la Russie, puis de l’URSS depuis le début du XVIIIème siècle, L’Estonie redevient indépendante en 1991 et commence doucement à s’ouvrir sur le monde.

Doucement mais sûrement ! Que de progrès depuis cette date !
Adhésion à l’ONU, à l’OTAN, à l’Union Européenne, projet d’adoption de l’Euro … Mais revenons-en à nos moutons. L’autre particularité de l’Estonie c’est son caractère avant-gardiste sur la mise en place des nouvelles technologies au quotidien. Figurez-vous que 100% du pays est couvert par le wifi, que les cartes d’identités sont électroniques, ainsi que le vote lors des élections, les places de parking, le règlement des taxes… Le gouvernement aussi est tout informatisé, exit les documents papiers et vive le tout électronique ! Victime de son succès l’Estonie a quand même subit sa première cyber-attaque en 2007 …

Toute cette modernité n’empêche pourtant pas les Estoniens de respecter la nature : la Taïga ou forêt boréale (C’est une des premières réserves d’oxygène de la planète ! est un paysage qui leur est familier puisque le pays est recouvert à près de 50% d’arbres et de forêts. Cette proximité conduit tout naturellement le peuple Estonien à être « Eco Friendly » : tri des déchets, agriculture « à l’ancienne », pas (trop) de surconsommation …

En parlant de tri des déchets, la semaine passée une grande opération de nettoyage des décharges sauvages du pays s’est « cyberement » mise en place.
Vous connaissez le logiciel Skype ? C’est un produit Estonien, ainsi que Kazaa. Deux des ingénieurs à l’origine de ces logiciels (Ahti Heinla et Rainer Nolvak)
ont décidé d’organiser LE grand nettoyage de printemps.

arbres

Depuis leur indépendance en 1991, la forte croissance du pays a engendré la multiplication de ces décharges sauvages, une situation qui contrarie fortement les habitants qui sont prêts à se mobiliser ! Et quelle action !!
A partie d’une carte Google map, les deux informaticiens ont repéré tous les endroits où des amoncellements de déchets sont visibles. Ensuite, ils attribuent un numéro d’identification à chaque lieu, pour ensuite les positionner sur la carte avec un système GPS. Les internautes ont pu repérer les lieux près de chez eux et s’y rendre grâce aux coordonnées d’identification. Une grande campagne médiatique sur internet a été lancée depuis février et plus de 40 000 Estoniens ont répondu présents à l’appel .

Cette opération, en plus de rendre à la nature Estonienne sa beauté d’origine a permis, selon les organisateurs de « nettoyer les cerveaux de ceux qui ont jeté ces ordures dans la nature». On espère alors qu’ils resteront propres pour longtemps, les deux compères promettent aussi une nouvelle opération de nettoyage l’an prochain …

Si vous voulez voir la carte ou suivre le décompte des déchets ramassés, RDV sur le site simple mais très fonctionnel de l’opération nommée « Teem Arä 2008 ». 80% des déchets collectés seront triés et recyclés.

Thx to Ladies Room + Ecolopop


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Nathalie Jouat 21 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte