Magazine Environnement

Les yeux dans le monde… en Birmanie…

Publié le 06 mai 2008 par Anne-Sophie

Vous n’êtes sûrement pas sans savoir qu’un typhon s’est abattu sur la Birmanie le week-end dernier, provoquant la mort de plus de 15000 personnes et 30000 disparus. Comme le précise cet article du Monde, “après avoir accumulé de l’énergie pendant plusieurs jours au-dessus des eaux chaudes de la baie du Bengale, (le typhon) s’est abattu sur la basse Birmanie, dévastant cinq régions et Etats, où a été décrété un état d’urgence: l’ancienne capitale Rangoun, plus grande ville du pays, Irrawaddy, Pegu, Karen et Mon“.

Le régime militaire de la dictature Birmane a attendu un peu avant d’accepter l’aide internationale proposée par l’ONU… alors que maisons, arbres et pylônes électriques s’entassent sur tout le pourtour de la mer… que les routes sont impraticables et que la capitale, Rangoun, est sinistrée…

Les yeux dans le monde… en Birmanie…

AFP/KHIN MAUNG WIN, Un bateau dans le port de Rangoun, après le passage du cyclone Nargis.

Or, concours de circonstances alors que ce pays n’était (malheureusement) plus sous les projecteurs depuis octobre dernier, nous avions prévu de vous parler cette semaine d’un festival organisé demain et après demain (les 7 et 8 mai) à Paris, aux Voûtes, par l’association “les yeux dans le monde” et intitulé “Birmanie, rêves sous surveillance”.

Ce projet est né en 2003 au sein de l’association avec le désir de mieux comprendre et faire connaître la situation politique et sociale en Birmanie par le biais d’évènements culturels et d’un travail photographique.

Comme le précise le site du projet, “deux des membres de l’association, Manon Ott & Grégory Cohen, se sont rendus en Birmanie à de nombreuses reprises entre 2003 et 2007 et ont travaillé sur la frontière birmano-thaïlandaise où se situent les camps de réfugiés birmans. Sur place, ils ont rencontré intellectuels, commerçants, moines, ou travailleurs migrants qui leur ont livré leur histoire. Des histoires ordinaires, des histoires de résistance. Plus tard, ils ont été rejoints par le dessinateur Mathieu Flammarion, venu prolonger le travail photographique au travers de collages et d’illustrations”.

Les yeux dans le monde… en Birmanie…

Crédit image: Mathieu Flammarion

Le fruit de leur travail est aujourd’hui publié dans un livre aux éditions Autrement. Les photographies et témoignages recueillis sont également présentés lors de divers évènements (expos, conférences, festivals…). Vous pouvez aussi trouver certaines galeries photos en cliquant ici.

Et comme ils le disent si bien, “forts d’un regroupement d’ONG partenaires autour de ce projet, nous espérons ainsi mieux faire entendre les voix de ceux qui résistent, celles des intellectuels – artistes, écrivains ou journalistes de Rangoon qui font face à la censure -, celles de gens ordinaires, celles de ceux qui ont dû s’exiler ou rejoindre les camps de réfugiés en Thaïlande“..”

Les yeux dans le monde… en Birmanie…

Naturellement, ce festival sera l’occasion, pour ceux qui s’y rendent, d’en apprendre plus sur la situation dans ce pays soumis à plus de 40 ans de dictature et maintenant confronté à une catastrophe climatique dont les conséquences auraient pu être minimisées avec un autre gouvernement au pouvoir…

Pour ceux qui ne sont pas sur Paris, je vous recommande vivement d’aller vous balader sur le site internet du collectif et du projet sur la Birmanie. On y apprend plein de choses, et pour ma part je n’ai qu’un regret: le jour où j’ai rencontré Manon Ott dans un couloir en attendant le début d’une réunion, je ne savais encore pas que j’étais face à une véritable Artiste au sens complet du terme… j’aurais alors pu la remercier de vive voix pour son travail. Je n’ai pu la revoir depuis et ne pourrai malheureusement pas aller au festival, alors si vous la voyez, dites le lui pour moi!:-) Je suis sûre qu’il en va de même pour son acolyte, Grégory Cohen, donc un grand bravo à eux et à tous ceux qui entourent ce beau projet et ses prometteuses ramifications!

++ Pour aller plus loin ++

  • La junte birmane confrontée à un défi humanitaire après le typhon Nargis, Le Monde, 5 mai 2008
  • Birmanie : mobilisation internationale face aux ravages du cyclone Nargis, Le Monde, 6 mai 2008
  • Evénements de Septembre 2007 en Birmanie (Source Wikipédia)
  • Le magnifique site dédié au festival, Projet Birmanie… et le programme du festival…
  • Le site du collectif Les Yeux dans le Monde
  • Travaux de Marion Ott et Grégory Cohen, Vivre dans le Silence (+ autres galeries)

Pour se renseigner et/ou faire un don aux ONG présentes en Birmanie:

  • Croix Rouge Française
  • Médecins du Monde
  • Action contre la faim

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Anne-Sophie 401 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte