Magazine Politique

Que penser du ralliement d'un conseiller MoDem à Anne Hidalgo ?

Publié le 02 novembre 2013 par Lheretique

Jean-François, le représentant du MoDem au Conseil de Paris (Marielle de Sarnez lui avait cédé sa place, jugeant ne pas pouvoir cumuler efficacement eurodéputation et mandature municipale) a décidé de soutenir Anne Hidalgo au municipales de 2014.

Je voudrais avant toutes choses récuser toute forme d'anathème. Ce n'est pas une trahison ni un marchandage, en tout cas, pas à mes yeux, mais la suite logique des positions et des votes exprimés par Jean-François pendant 5 ans. Je le respecte beaucoup pour sa droiture, et, d'une certaine manière, je me réjouis s'il prend, sur la liste socialiste, la place de quelqu'un de moins investi et de plus sectaire, mais je ne cache pas que nous nous sommes opposés à de multiples reprises ces 5 dernières années (amicalement, je le précise).

Jean-François le dit lui-même : il a voté un peu plus de 50% des délibérations socialistes qui faisaient débat pendant la mandature municipale parisienne. 50% ! Faut-il s'étonner, dans ces conditions, qu'il finisse par rejoindre une majorité dont il est si proche ?

Sur les voies sur berge, sur le tramway, sur les rythmes scolaires, sur la répartition du logement social, il est d'accord avec la gauche. Personnellement, sur tous ces points, je suis contre, absolument contre ce que propose la gauche. Et j'ai râlé de voir notre élu soutenir des aménagements que je jugeais nocifs ou mal pensés. J'ai bien observé, en revanche, que l'UMP s'y est en partie opposée, de même que le centre-droit (Nouveau Centre). Et quand je considère les premières idées émises par NKM je les juge vraiment proche de ce que je pense. Que Jean-François leur reproche-t-il, au fait ?

Il est vrai que l'UMP représente une droite conservatrice : c'est ce que dit Jean-François, et il a raison. Mais avec à sa tête NKM, on peut espérer une modération. Il est vrai aussi qu'il y a des barons UMP qu'à titre personnel je ne soutiendrais jamais. Tiberi et son clan ne peuvent pas être soutenus dans le 5ème arrondissement. Je ne me verrais pas voter pour une liste sur laquelle figurerait un Tibéri (Père, épouse ou fils). Mais, à vrai dire, pas plus pour une liste où il y aurait Cohen-Solal, figure socialiste de la FCPE, pas moins compromise, dans un genre différent, que Tibéri. Je pense que cela m'arracherait la gueule de soutenir Goasguen dans le 16ème ou Lebel dans le 8ème. C'est vrai. Mais au moins autant de soutenir Pascal Cherki pour évoquer l'un des socialistes les plus sectaires dans la majorité municipale. Et je ne parle même pas des Fronts de Gauche...

Bref, des pas fréquentables, on peut en trouver des deux côtés. Dans ces conditions, c'est le projet global qu'il faut considérer. Que le MoDem s'allie avec l'UMP est une possibilité, pas une certitude, loin de là. C'est la place faite à notre projet qui déterminera notre alliance finale.

Jean-François assure qu'Anne Hidalgo est plus proche de Marielle de Sarnez que NKM sur le logement : où a-t-il vu que les Socialistes favoriseraient le retour des investisseurs institutionnels dans le logement parisien ? Quelle mesure socialiste existerait visant à favoriser le logement social pour les classes moyennes ? Non, comme d'habitude, la pensée socialiste, c'est d'utiliser le logement social pour nuire aux arrondissements de droite et pour cela, au lieu de rendre le logement social accessible au mérite, compter  y loger les cas sociaux, comme les Socialistes l'ont fait par exemple dans le 15ème. La proposition hypocrite et démagogique de Ian Brossat (futur ami de Jean-François ?) d'installer une aire pour Roms dans le Bois de Boulogne procède de la même logique bouffonne et grotesque.

Jean-François s'inquiète à juste titre de la tempête budgétaire qui risque de s'abattre sur Paris : imagine-t-il un seul instant Anne Hidalgo avec ses promesses de fastes mirifiques parvenir à réduire les dépenses ? Ou alors Jean-François s'est il converti à l'usage de la matraque fiscale socialiste ?

Et que fera-t-il, que dira-t-il quand ses nouveaux amis entameront l'édification des tours triangle ? Ne s'y est-il pas opposé avec force ? Se souvient-il que l'exécutif actuel a tenté de le museler sur ce sujet ? Et en ce qui concerne les Serres d'Auteuil, même si Jean-François semblait juger que le projet socialiste ne leur était pas si nocif (à l'inverse du MoDem du 16ème), il avait fini par se laisser convaincre que la couverture du périphérique pouvait constituer une alternative intéressante : or, que constate-t-il ? Le PS se contrefiche bien de tous les projets alternatifs et essaie de passer en force ! Il l'écrit lui-même sur son blog ! 

Il va être instrumentalisé évidemment par la gauche qui va essayer de démontrer qu'Anne Hidalgo est capable de rassembler. Moi, je crois que la seule voix que cela amènera à Anne Hidalgo, c'est celle de Jean-François et aucune autre. Il était facile de convaincre quelqu'un qui était déjà convaincu et qui espérait de longue date voir une alliance MoDem-Gauche (celle-là même que je rejette avec la dernière des énergies). Mais les tours de passe-passe d'Hidalgo ne tromperont personne.

Que fera Jean-François s'il a face à lui un candidat du MoDem (au hasard, si c'est par exemple Marielle de Sarnez qui en avait fait son numéro 2) ? Il soutiendra un ayatollah vert-rose du genre Baupin (qui vient de le saluer très amicalement sur twitter) ? des potes socialistes copains comme cochons avec Unibail ? Christophe Girard qui a foutu en l'air une partie du Jardin d'Acclimatation afin de la donner à la fondation Vuitton alors qu'il  était lui-même un haut responsable de LVMH ?  Pascal Cherki qui insulte une organisation patronale et se réclame d'Hugo Chavez et de l'anticapitalisme ? Le même Pascal Cherki sera le porte-parole d'Anne Hidalgo ! Était-ce la peine d'avoir été un représentant important de la FAGE pour se retrouver finalement à copiner avec Bruno Julliard, qui ne doit son chemin au PS qu'à son parcours à l'UNEF ? Ce même syndicat étudiant dont Jean-François n'aura pourtant cessé de dénoncer les dérives tout au long de ses propres mandats syndicaux à l'Université ?

Il compte faire quoi, Jean-François, pour assumer toutes les nouvelles contradictions auxquelles il va devoir faire face ? 


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lheretique 7494 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines