Magazine Sport

Nouvelles de padel france 2013

Publié le 03 novembre 2013 par Fpp

-

DERNIERE nouvelles
-

—-Ci-joint ci-dessous un e-mail non signé reçu de la part de padel france (padelfranceO@gmail.com) qui semble avoir fait du bien à son auteur (tant mieux) et qui est très orienté contre un certain Michel Laborie.

Il fait à sa façon un compte rendu d’évènements qui se passent dans notre padel.

Sont’ils vrais, sont’ils faux ??

—-Aucune importance, intéressons nous plutôt comment faire pour redémarrer notre padel qui ne demande que ça, qui a besoin de tout le monde et qui traine comme un boulet ces polémiques qui n’aboutissent à rien.

-

Bonne lecture, installez vous, prenez votre temps et en avant (c’est un peu long !).

Mesdames, Messieurs,
Les mensonges et mauvaises informations qui vous sont communiquées de manière incessante par les responsables de l’association « fédération de padel », véhiculées et publiées par leurs complices intéressés, ne cessent pas malgré les rappels à l’ordre du Ministère des Sports.
Il est donc temps que vous ayez les bonnes informations, basées sur des documents réels et officiels et non sur les paroles d’une « fédération française » qui n’a jamais existé en tant que tel, ou d’un « directeur technique national », nommé par négociation souterraine, qui n’a jamais existé non plus, ou enfin, d’un animateur de blog dont les positions et « avis » fluctuent selon le vent et les aléas.
Les lignes suivantes vous présenteront la réalité interne cachée, dans des domaines aussi variés que la partie politique, administrative, financière, sportive, ou encore juridique qui concernent cette association et ses dirigeants.
Vous découvrirez les connivences, les intérêts personnels, et les petits calculs de l’ensemble des personnes qui « organisent » votre padel (administratif, sportif et « pédagogique »), et vous comprendrez ainsi aisément pourquoi le padel n’a jamais pu se développer correctement.
Grâce à ce mail, et le lien ci-joint, vous aurez accès à toutes les preuves des mensonges dont le monde du padel a été victime depuis des années, mensonges totalement conscients et volontaires, provenant des « responsables » de cette structure qui ont usurpé le nom de « fédération française de padel » et qui, maintenant, vous maintiennent dans le doute quant à cela.
En premier lieu, vous noterez que depuis quelques temps, les communications ne se font plus au nom d’un « directeur technique national » ou d’une « fédération française », mais d’une simple personne… Un retour en arrière qui est déjà une première preuve de la fausseté de la situation dans laquelle vous avez cru être.
A En début d’année 2013, vous avez été destinataires d’un « communiqué fédéral » voulant « clarifier quelques points » (PJ 29).
Sachez que ce communiqué a volontairement travesti la réalité des choses afin de vous duper et vous tromper sciemment tout au long de l’année 2013.
Encore dernièrement, il vous est communiqué un master national (qui ne s’appelle plus « championnat de France » !!!) qualificatif pour un éventuel championnat d’Europe.
Malheureusement, les responsables de cette association ne vous mentionnent pas que la « fédération » a été suspendue par la Fédération Internationale et en sera exclue à la prochaine réunion internationale (PJ 27 / 28)…

————————————

B En JUILLET 2013, vous avez été destinataires d’un autre « communiqué fédéral » proche de la diffamation (PJ 30), communiqué allant à l’encontre d’un courrier officiel du Ministère des Sports en date du 30 mai 2013 (PJ 26).
La « fédération », par le biais de son sbire, vous a informé au travers de ce mail désespéré de sa volonté de perdurer ainsi, et de laisser aux futurs « repreneurs » de cette association, une situation des plus claires et saines…!!!
En dehors de dénigrer publiquement une personne qui leur a beaucoup apporté durant plusieurs années, ces « gens » n’apportent aucune preuve de leurs dires, voire même vous mentent en TOTALE CONSCIENCE sur de nombreux points.
Diverses réponses publiques (PJ 30-1; 30-2 ; 30-3) montrent bien l’absence de preuves et la nuisance recherchée afin uniquement de masquer la réalité aux gens en dénigrant une personne et de perturber le travail sérieux d’une structure ayant trouvé un écho sérieux et positif auprès d’institutions de Haute Qualité que sont le Ministère des Sports et la FF Tennis.
Il est toujours plus facile d’agresser et personnaliser que d’assumer ses propres responsabilités.
Vous noterez de plus que pour des personnes se faisant passer pour une institution officielle, leur respect du Ministère de tutelle laisse songeur….
Puisque l’évidence est niée totalement, et compte tenu des agissements déplorables de ses « responsables », nuisant ainsi au vrai padel, voici un récapitulatif historique et un état actuel de cette association,
appuyé par des documents réels
I En 1989 a été créée une association Loi 1901 appelée « Association Française de Paddle » (PJ 4), sans agrément ministériel ni aucune reconnaissance officielle.
Bon nombre des personnes encore actuelles du bureau de cette « fédération » sont à cette origine et connaissent cet état.
Pourtant, pendant plus de 20 années, l’ensemble des partenaires de cette association (joueurs, clubs, ministères, régions et départements, sponsors etc…) ont été abusés puisqu’ils ont été abordés en tant que « Fédération Française de Padel », appellation officielle qui sous-entend donc une reconnaissance du Ministère des Sports, et apporte une image institutionnelle, un gage de sérieux et une crédibilité.
Malheureusement, en plus de les avoir trompé, il est à noter que ces partenaires ainsi récupérés n’ont pas été traité correctement puisque régulièrement trahis dans l’exécution des contrats (plusieurs équipementiers, plusieurs sponsors, institutions publiques etc…) par des pratiques, décisions et/ou dossiers présentés « opaques », voire faux.

—————————–

En 2006, une première condamnation (PJ 5) a placé cette association en redressement financier jusqu’en 2016.
Actuellement, depuis des années, et pour encore des années, l’argent qui rentre dans ses caisses ne sert qu’à régler les dettes de cette condamnation suite à un procès qu’elle a intenté et perdu contre des sponsors qui avaient été floués.
Le nouveau « formateur fédéral » en atteste via un mail de mars 2012 où il rappelle qu’il est à l’origine de la venue de certains de ces sponsors trompés et pourtant attaqués au tribunal par ces mêmes personnes qui n’avaient pourtant pas respecté leurs engagement en tant que « fédération » vis-à-vis de ces sponsors !!!
Vous noterez le peu d’estime que le « formateur national » porte à ses responsables « fédéraux » dans son mail, s’interrogeant même sur l’utilité de s’affilier et prendre des licences (PJ 6). Curieux que quelques mois après, cette personne ait modifié sa position en recevant un titre, qui pourtant n’a aucune valeur officielle…. Et pour quelles actions concrètes ?…
Ainsi, tout l’argent récupéré, en plus sous un faux nom, part dans des remboursements de dettes dues à des pratiques discutables qui sont malheureusement récurrentes et depuis longtemps.
Le développement du padel ne passe donc qu’au second plan…
Cette association n’a aucunement le droit de se présenter ainsi et n’en n’a même jamais eu le droit : Le 9 novembre 2012 (PJ 1), le Ministère des Sports, après le CNOSF en octobre 2012 (PJ 15), a clairement exposé la situation et la restriction faite sur l’usage de l’appellation officielle de « Fédération française ».
Ainsi, l’agrément dont elle parle sur ses différents sites internet (PJ 2 / PJ 3) depuis plus de 20 ans n’a aucune valeur, et c’est sur cette fausse qualité qu’elle a trompé l’ensemble des acteurs du padel, pratiquants, clubs, institutions publiques (région Midi-Pyrénées, Ministère des Sports, fédération internationale etc…) et partenaires privés.
En conséquence, durant plus de 20 ans, « l’association française de paddle » a donc menti aux institutions publiques, clubs et sponsors, en se présentant sous une fausse qualité, et a ainsi obtenu de l’argent (public et privé) pour, au final, une gestion catastrophique tant administrative, financière que sportive ou démocratique (dettes, condamnations, pas d’aide aux clubs, sélections sportives opaques etc…).
Pire encore, l’assemblée « générale », qui s’est déroulée en comité restreint d’intimes à Nice le 14 novembre 2012, a vu la décision de changer le nom de cette association enregistré en préfecture :
Ainsi, du nom d’ « Association française de padel », la décision a été prise de prendre celuii
de « fédération française de padel 5j seulement après l’interdiction du Ministère.
Ainsi, d’une part, les responsables ont pris un nom APRES que le Ministère de tutelle le leur ait interdit quelques jours auparavant, mais la parution du Journal Officiel du 29/12/2012 prouve d’autre part que cette association n’a jamais été enregistrée en Préfecture comme « fédération française de padel », mais comme « association française de paddle » (PJ 4).

—————————————

Vous témoignerez que les positions de ces institutions officielles et professionnelles (Ministère des Sports et CNOSF) importent peu à ces dirigeants qui pourtant se targuent d’être eux-mêmes une « instance institutionnelle »….
Vous noterez aussi que des personnes professionnelles du CNOSF ont clairement jugé que les pratiques de ces « élus » sont arbitraires, sans place à la démocratie et au respect des règles de droit commun.
_______________________________________________________________________________
En conséquence, les clubs et pratiquants croyant s’affilier à une fédération
et prenant une licence « fédérale » sont les victimes d’une publicité mensongère.
De même, les personnes qui pensent participer à des formations pédagogiques « fédérales » sont floués par cette communication mensongère. A ce sujet, il est surprenant que cette « formation » réalisée par le nouveau « formateur national » se fasse sur une journée là où l’ancien « DTN » la réalisait en 2 : le contenu doit en être fortement allégé…
Laisser perdurer une telle organisation ne peut qu’être malsain, et il serait tout à fait légitime que des demandes de remboursement soient effectuées….
II Croyez bien que les pratiques internes opaques au sein de cette association vont perdurer puisque tout a été fait afin d’éviter un « risque démocratique ».
En effet, après avoir refusé d’affilier des clubs souhaitant changer la gestion de cette structure (PJ 14), alors que dans le même temps elle en acceptait d’autre (PJ13), un des objets de « l’assemblée générale » de cette association a été de modifier les statuts pour éviter toute velléité démocratique (PJ 7).
La pérennité des responsables en place ainsi réalisée, nul doute que la gestion interne est bien « verrouillée » pour rester en petit comité.
A Pour être tranquille à l’assemblée générale de 2012, celle-ci s’est tenue à Nice (sans lieu précis dans la convocation, ce qui la rend nulle) (PJ 7), loin de son siège social toulousain de l’époque, où se trouve pourtant la majeure partie des responsables, et loin du futur siège parisien…
De plus, elle a été placée un jour de semaine afin d’éviter la présence éventuelle de malvenus…
Pour éviter totalement leur présence, certains clubs qui ont pourtant payés leurs affiliations n’ont même pas été convoqués (Comme TC Plessis Bouchard et TC Auvers sur Oise, ce qui annule ainsi cette AG et toutes les décisions). Blagnac a été « invité » (pourtant avec une attestation d’affiliation, mais s’est vu son droit de vote retiré une année de plus… (PJ 8)
Lors de cette assemblée générale « privée », sachez que le bilan financier (PJ 9) portant sur l’année 2011 qui a été présenté et voté, est faux et truffé de mensonges volontairement transmis à la Région Midi-Pyrénée.

—————————————

il ne fait pas état de la manifestation de Figeac en juin 2011, que les co-présidents Mrs GRINDA et GAREYTE, ainsi que le trésorier Mr RABATEL, ont pourtant attesté avoir achevé à hauteur de 176 860 euro : soit un budget définitif encore supérieur au budget prévisionnel de 173 200 euro présenté à cette Région (PJ 10)!!!
Comment une manifestation de cette ampleur, à laquelle certains d’entre vous ont participé (et d’autre de manière fictive), peut-elle être « oubliée » par un trésorier (qui est de surcroît expert-comptable), alors qu’elle représente bien plus à elle seule que l’ensemble des mouvements financiers annuels ?
Tout ce dossier de demande de subvention est faux, des justifications sportives aux attestations financières :
En effet, des fausses justifications ont été présentées à maintes reprises afin de tenter d’escroquer la Région Midi-Pyrénées (PJ 10), sous le nom usurpé d’une « fédération française de padel » qui n’existe pas (PJ 1), et alors même que l’association n’est pas enregistrée en ce nom à sa Préfecture !!! (PJ 4)
Et ceci non pas pour développer le padel et aider les clubs, mais pour payer des dettes déjà dues à des condamnations issues de pratiques illégales !!! (PJ 5)
Malheureusement, ces pratiques semblent récurrentes puisque la subvention 2010 avait déjà été refusée à cause de justificatifs pour le moins insuffisants….
Sachez que la Région, et maintenant la justice s’intéressent de près aux différents dossiers « douteux » présentés ces dernières années en interrogeant le Président de la Région Midi-Pyrénées, et prouvant les escroqueries et de tentatives d’escroquerie (PJ 11).
Une plainte pour tentative d’escroquerie a d’ailleurs été déposée au Parquet de Toulouse ; l’affaire est en instruction (PJ 36). De plus, la subvention de 2009 à hauteur de 19 000 euro pourrait être à rembourser par cette association car il semblerait que la Région Midi-Pyrénées en ait fait la ,demande auprès du Procureur de la République à Toulouse…
Vous noterez que, dans le dossier de subvention 2011 (PJ 10), la finale sportive est la même que celle du master de novembre 2011 au Club de l’Hers, avec le même score !! , et alors que 3 joueurs sur 4 nommés pour cette finale de Figeac ne participaient pas à ce tournoi et n’étaient même pas à cet endroit : CARITE / HAZIZA / SCATENA, ni certains autres joueurs nommés dans le dossier de subvention.
Pour les participants réels qui ont été hébergés dans des mobil home une ou deux nuits et qui ont joué sur les deux terrains en mur de Figeac, ils seront ravis de savoir qu’il y a eu 5 000 euro distribués aux joueurs, un terrain transportable, 400 nuitées et repas, beaucoup de sponsors et toute une campagne de communication pour une manifestation à la hauteur de 176 860 euro !!!
Avec en plus, 58 000 euro (PJ 10 budget « définitif ») qui ont été apportés par la « fédération » elle-même pour équilibrer l’évènement.
Ne parlons pas de la somme prétendument apportée par le Conseil Général du Lot auquel certainement aucun dossier n’a été présenté…
Avec autant d’argent en caisse, on comprend mieux comment des assemblées générales peuvent être financées à Nice où, ni le siège social, ni l’extrême majorité des dirigeants ne se trouvent !!!

———————————–

B Par ailleurs, outre avoir menti au ministère des sports depuis des années sur le nom réel de l’association, et outre avoir menti à tout le monde sur un prétendu agrément, il est à remarquer que les informations mêmes transmises à ce ministère sur les licenciés et clubs affiliés étaient fausses !!!
Mr LABORIE, pourfendeur régulier de cette association sur son blog, avant d’en faire maintenant la promotion sans relâche et de manière ridicule quand on connait ses positions d’avant, en a apporté la preuve en fin d’année dernière. (PJ 12)
Finalement,
après avoir menti à tous les partenaires institutionnels français et internationaux depuis des années sur le statut réel de l’association ;
après avoir tenté d’escroquer la région Midi-avec des faux en écritures de surcroît sous un faux nom (et peut-être réussi par le passé) ;
les responsables de cette association ont ignoré royalement toutes les instances du sport officielles ainsi que les missions d’une vraie Fédération :
** 1 Le Ministère des Sports (chiffres faux ; fausse déclaration d’identité de l’association…),
** 2 les missions d’une vraie Fédération en refusant les demandes d’affiliation de nombreux clubs (tout en acceptant dans le même temps certains autres ce qui montre le caractère arbitraire des décisions) (PJ 13 / PJ 14); les règles démocratique de gestion d’une association qui sont elles aussi bafouées…
** 3 le Comité Olympique Français (PJ 15) qui l’avait invité à revoir sa décision un mois avant les mondiaux ; CNOSF déjà totalement ignoré par le fait que cette association ait entériné une décision sportive (reconnue comme arbitraire par la suite) uniquement dans le but de nuire à une personne, seulement 2 jours après avoir été reçue par le CNSOF, et avant même de connaître sa position (PJ 16)
** 4 leurs propres règlements sportifs en excluant de manière arbitraire un joueur de la sélection (ce pour quoi cette association a été condamnée et paie sa condamnation actuellement en 2013), après celle-ci et sans même savoir que cette personne avait participé à ce tournoi de sélection !!! Quelle incompétence (PJ 17)
« Grand chelem » donc, dans l’ignorance de toute pratique démocratique
et reconnaissance des autres structures, et preuves, s’il en était besoin,
d’un fonctionnement arbitraire néfaste pour le padel.
Quand on sait en plus que l’argent « récupéré » des institutions sert à payer des condamnations juridiques anciennes (PJ 5) et non au développement du padel, et que tout a été organisé pour que les mêmes personnes (ou leurs successeurs adoubés) restent en place, le futur du padel français ne semble pas rose avec une telle structure…
Et ce ne sont pas les nouvelles personnes qui se sont récemment associées au fonctionnement de cette association qui vont changer les mentalités : elles-mêmes ayant fait la preuve de leurs sentiments sur les personnes en place tout en s’y associant peu de temps après… (PJ 6 & 18)…

—————————————–

IV Dans leur « communiqué fédéral » de janvier 2013 (PJ 29), les responsables de cette association vous ont écrit souhaiter que le sport reste « une priorité » pour que le padel se développe :
Etonnant, quand on sait que les interventions politiques concernant la sélection sportive masculine sont récurrentes, notamment pour les championnats du monde:
—– en 2010, interventionnisme politique pour faire l’équipe la plus performante possible au détriment du travail d’organisation sportive mis en place et au détriment de joueurs de St Cyr sur Mer classés 6è et 7è joueurs français à l’époque (PJ 23 & 24)…
Mr LABORIE parlait alors de « tapis vert » sur son blog… mais ça,… , c’était avant !!!
—– en 2012, interventionnisme politique pour rendre l’équipe de France moins compétitive, juste pour nuire arbitrairement à un joueur en l’excluant APRES le tournoi de sélection (sans même savoir qu’il y participait !!!)
Cette décision fut remise en cause par la suite par le CNOSF puis par décision de justice sans que cette « fédération » n’en tienne compte. Elle a d’ailleurs payé tout au long de 2013 sa condamnation de novembre 2012 à l’encontre de Mr CARITE pour cela…
Et pour de surcroît, un résultat sportif 2012 des plus affligeant: 9è place masculine obtenue à Cancun 2012 (alors que la 3è était atteignable grâce à l’absence de l’Espagne), ce qui est le pire résultat depuis sa création !!!
Quelle continuité dans l’incompétence et les décisions du fait du prince, arbitraires, autocratiques et partisanes…Quand on sait de surcroît l’utilisation de l’argent, on est bien loin du sport pourtant annoncé par ses responsables…
V Dans le « communiqué fédéral » de janvier, vous avez aussi été informé de la nomination d’un nouveau DTN (fictif, puisque ce titre n’existe que par nomination du ministère) suite au retrait du précédent.
Il vous faut savoir que ce « nouveau DTN » était pour le changement à terme de cette fédération, souhaitant « courage pour la lutte contre les cons » pas plus tard que le 23 juillet 2012 (PJ 18), lendemain du tournoi de sélection pour les championnats du monde de Cancun, pour lequel il n’avait pas réussi à être sélectionner sportivement sur le terrain…
Quelques semaines après, le 6 septembre (soit 2 jours à peine après que la « fédération » ait été convoquée au CNOSF, et donc sans même attendre la position de cette institution officielle), la décision arbitraire de la sélection masculine a été entérinée en petit comité, sans même connaître la position du CNOSF. Cette annonce publique a été transmise par ce futur « nouveau DTN » qui participait à cette réunion privée et, curiosité du timing, qui intégrait ensuite la sélection pour jouer avec son fils…(PJ 16)
Curieux revirement de position,…Politique dirait-on? …

—————————————

Par ailleurs, vous noterez que l’organisation sportive de cette structure est un copier/coller de toute l’organisation mise en place au fil des années de travail par l’ancien « DTN ».
Un travail de reprise qui n’a pas dû prendre beaucoup de temps et d’investissement…Finalement, une bonne place pour peu de travail…
Vous noterez aussi que depuis plusieurs semaines, les courriers ne mentionnent plus l’appellation « DTN » comme signature, juste un nom; cela prouve là encore la fausseté de la situation qui vous était sciemment communiquée.
Et sachez que si le site internet « fédéral » ne fonctionne plus, c’est juste parce que il n’y a pas assez d’argent pour le modifier en retirant les logo du Ministère des Sports et toutes les appellations « fédération française ». Le site internet a donc tout simplement été retiré ; ce n’est pas un ennui technique. Ces responsables se sont refait taper sur les doigts au ministère en septembre dernier…
VI Toujours, dans leur communiqué de janvier 2013, les co-présidents vous parlent de décisions de justice qui sont favorables à cette association et qui les confortent dans leur gestion et décisions…
Là encore, cette communication vous dupe et tourne la réalité de manière mensongère :
A Tout d’abord, sachez que les responsables de cette « fédération » ont fait pression sur les clubs en leur envoyant un mail mensonger visant à mettre en cause, déjà, une personne nommée, et donnant des informations fausses (PJ 19), puis en contactant individuellement chaque club pour les menacer (PJ 20) !!!
Quelle élégance et respect démocratique… D’autant plus que certains de ces nouveaux clubs n’avaient jamais eu de réponse ni de contact avec ces personnes, alors qu’ils souhaitaient des renseignements pour s’affilier !!!! Les seules relations ont été des pressions et menaces !!!
D’une part, cela est malheureux, car ces pratiques ne risquent pas de s’arrêter, et d’autre part, l’information juridique qui vous est donnée est fausse :
B En effet, la justice n’a aucunement conforté ces personnes puisqu’elle n’a pas abordé les problèmes soulevés et avérés :
Elle a simplement et inexplicablement débouté un groupe de clubs de leur demande de nomination d’un mandataire neutre pour mettre de l’ordre dans les différents dossiers et pratiques « opaques » de cette association.
—– Le Juge a considéré que la demande de ces clubs demandeurs n’étaient pas recevable car n’étant pas membres de la « fédération ». (PJ 21)

———————————————–

—– Une erreur bien incompréhensible puisque le club de Blagnac fournissait une attestation d’affiliation 2012 établie par la « fédération » (PJ 22), et que les clubs de Plesis-Bouchard et d’Auvers sur Oise avaient vu leurs chèques d’affiliation et de prise de licences encaissés par cette « association » (PJ 8). Certains joueurs de Plessis Bouchard avaient même participé à des tournois officiels !!!
—– Ensuite, les autres clubs ne pouvaient pas être membres puisque refusés (PJ 14) par cette « fédération », alors même que le Code du Sport interdit aux vraies Fédérations de refuser d’affilier des clubs sportifs…
Cette association n’obéissait donc pas à ses missions pour lesquelles elle se prévalait… ce qui aurait dû alerter le Juge sur la nécessité de mettre de l’ordre dans une opacité avérée et donc de nommer un Mandataire…
Ainsi, cette décision du Juge était parfaitement incompréhensible mais dès lors que le Juge en a statuté ainsi, les frais d’avocat adverse sont à rembourser.
Par ailleurs, le Juge a effectivement condamné ces clubs demandeurs :
Mais cette condamnation de 5 000 euro de dommages et intérêts supplémentaires sont à cause du seul Michel LABORIE et des commentaires de son blog « France Padel Passion». (PJ 21 page 5).
En aucun cas donc, le Juge ne s’est attaché à analyser le fond des problèmes soulevés qui n’ont pu être abordés en justice.
En aucun cas celle-ci conforte donc les responsables de cette association dans leurs pratiques….
Et si ils le comprennent ainsi, cela n’en fait que d’autant plus peur pour l’avenir !!! L’arbitraire, les petits calculs et combines , évidemment à la faveur des mêmes, perdureront longtemps…
En conséquence, par ce « communiqué fédéral », les « responsables de cette association » vous ont dupé afin de mieux vous manipuler et leur permettre de continuer ces pratiques.
______________________________________________________
VII Parallèlement à tout cela, il est nécessaire de vous éclairer sur Mr LABORIE, qui se veut au travers de son blog être le grand arbitre neutre du padel français et qui donne des avis et leçons sur tout et sur tout le monde: Il n’en est rien, bien au contraire.
De nombreuses interventions récentes sur son blog (PJ 34 Bis) ont découvert le pot aux roses et l’extrême partialité de ses interventions et présentations.
***** Vous devez savoir que ce monsieur a toujours été le premier à critiquer cette structure, les personnes qui la composent et à vouloir leurs départs (PJ 32; PJ 33; PJ 34; PJ 35)
Mr LABORIE était partie prenante et signataire de la procédure juridique (PJ 21 page 2) qu’ont engagée plus de 10 clubs refusés d’affiliation par cette « fédération » (dont c’est normalement la mission).
A l’heure actuelle, il est assigné en justice par certain club car il n’a toujours pas honoré sa quote-part de la condamnation commune.

————————————–

Ne parlons pas de sa part morale relative à son unique responsabilité quant aux 5000 euro de dommages et intérêts que le Juge a octroyé à cette « fédération ». Les dessins et commentaires de son blog ne sont gérés que par lui.
***** De plus, des échos sembleraient évoquer que ce « monsieur », en « sous-terrain », rentre dans le commerce de pistes de padel en partenariat avec un constructeur.
***** Enfin, il semble très proche d’une « institution indépendante» qui se voudrait être une alternative à la Ligue Nationale et à la « fédération ».
Etant donné qu’il se présente comme journaliste, son travail d’investigation laisse à désirer. On ne s’improvise pas dans une profession ainsi… Seules des infos et/ou publicités au niveau français sont orientées dans une unique direction.
Peu de renseignements sur l’état de la fameuse Ligue Nationale ne sont publiés; que s’y passe-t-il? Qui sont-ils? Où en sont-ils avec la FFT et le Ministère?
Pourtant, preuves à l’appui, (MAIS FINALLEMENT SONT-ELLES FAUSSES?) cette Ligue Nationale présente des courriers de soutien officiel… Quid de tout ceci et des clubs qui la composent ?
Ainsi, seraient donc à prendre avec des pincettes les communications et « avis » de ce « monsieur » qui sont publiées ; les documents officiels parlent d’eux-mêmes et ses interprétations, ses doutes qu’il publie sur la Ligue Nationale, la fédération ou une troisième entité en sont donc ridicules.
Finalement, sous des annonces de neutralité et d’impartialité, son blog est donc très orienté politiquement et pourrait être intéressé commercialement.
Et alors qu’il devrait être ravi de voir les choses évoluer comme il l’a si longtemps souhaité, il relance de vaines polémiques stériles afin de faire le jeu d’intérêts cachés.
Bref, une navigation très incompréhensible…
VIII Les courriers du 30 mai 2013 (PJ 25 et 26) provenant du Ministère des Sports lui-même, envoyés à la Ligue Nationale de Padel pour l’encourager et la soutenir, et à la « fédération de padel » pour lui refuser l’agrément et lui interdire l’appellation de Fédération Française de Padel, sont SANS AMBIGUITE.
Les contre communications de cette « fédération » (PJ 30), appuyées sur rien, ne sont que des provocations supplémentaires avec pour but de nuire aux entreprises de cette Ligue et à son rapprochement avec la FFT. Le but est-il de la faire échouer pour se retrouver face à face ensuite ?

————————————-

IX La Fédération Internationale elle-même s’est positionnée durant l’été (PJ 27 et 28) pour suspendre dès à présent pour ensuite exclure cette « fédération » (qui là aussi a des dettes !!! une continuité de pratiques et d’image à l’international) qui lui a menti lors des derniers mondiaux par la voix des responsables « fédéraux » sur place (« DTN » et capitaines nommés par mail du 6 septembre 2012 (PJ 16).
Dès cette année, cette association n’enverra pas d’équipe au championnat d’Europe, ni aux mondiaux suivants.
En conséquence, le dernier mail (qui n’est plus signé « DTN » depuis quelques temps) concernant le « master national » (qui n’est plus bizarrement un championnat de France) laisse de faux espoirs et continue de vous laisser dans l’incertitude sciemment.
Ce tournoi, organisé en louant les terrains privés du Club de l’Hers à Toulouse, affilié à la LNP, n’a en conséquence qu’une valeur des plus relatives…
Vous noterez que la FIP demande à la LNP de rattraper les manigances de cette « fédération » en prenant en charge ses dettes…
En guise de conclusion:
dette annuelle par décision de Justice jusqu’en 2016 (5700 euro par an), dettes à la FIP, pas de sponsors, refus d’une reconnaissance officielle Possibles ou probables suites juridiques concernant la subvention Midi Pyrénées 2011, subvention 2009 peut-être à rembourser (19 000 euro) exclusion à venir à l’international,
Les prochains « élus » qui reprendront cette structure vont effectivement et véritablement hériter d’une situation des plus nettes, « en bon ordre de fonctionnement » comme c’est le souhait annoncé par ces responsables en place dans leur communiqué de juillet dernier (PJ 30).
L’élégance des capitaines responsables du naufrage de cette association reste dans une certaine cohérence en abandonnant le navire en plein naufrage…
Tout un programme en perspective…
L’objet de ce message était de vous révéler les dessous de la gestion du padel dans cette « fédération », ainsi que la réalité des dossiers, de sa création à nos jours.
Votre opinion et vos futures décisions pourront ainsi être prises en parfaite connaissance de cause…

——————————————-

Pièces jointes : https://drive.google.com/folderview?id=0Bzi_gGDntGyLSEFLQkk1el90OGc&usp=sharing
1 Lettre du Ministère des Sports à l’association 9/11/2012
2 Page d’accueil ancien site internet
3 Page d’accueil site internet actuel
4 Parution du Journal Officiel du 29/12/2012
5 Jugement 2006
6 Mail de Mr LENOIR
7 Convocation à l’assemblée générale du 14/11/2012
8 Attestations des clubs TC Auvers sur Oise et Plessis Bouchard
9 Comptes 2011
10 Dossier de subvention Région Midi Pyrénées 2011
11 Lettre d’interrogation élus de la Région MP
12 Chiffres donnés au Ministère des Sports
13 Acceptation affiliation Laval 25/9/2012
14 Refus d’affiliation diverses sept/oct 2012
15 Position CNOSF sur sélection masculine 2012 ; 24/10/2012
16 Mail « fédéral » de sélections définitives 6/9/2012
17 Echanges FFP / Mr FOUQUET 22/7/2012 suite au tournoi de sélection
18 Mail Mr FOUQUET le 23/7/2012
19 Mail « fédéral » vers les clubs lançant une procédure
20 Attestations de pressions
21 Jugement tribunal parisien 10/1/2013
22 Attestation d’affiliation Blagnac
23 Courrier joueurs de St Cyr 2010
24 Classement français 2010
25 Courrier Ministère des Sports 30 mai 2013 à la LNP
26 Courrier Ministère 30 mai 2013 à la « ffp »
27 Courrier Fédération Internationale de Padel 22 août 2013 ANGLAIS
28 Courrier Fédération Internationale de Padel 22 août 2013 ESPAGNOL
29 Communiqué fédéral JANVIER 2013
30 Communiqué fédéral JUILLET 2013
30-1, 30-2, 30-3 Réponses publiques
31 Blog pub élucubrations
32 Blog Compte rendu ag 2010 et commentaires
33 Blog état fédé
34 Blog site fédé
34 bis Echanges site fédé
35 Blog Archive pour la catégorie AG
36 Plainte Procureur de la République Toulouse n° 1327 4000 235

-


Retour à La Une de Logo Paperblog

LES COMMENTAIRES (1)

Par Gedeon
posté le 05 juin à 22:48
Signaler un abus

Merci pour partager toutes ces informations qui nous en disent plus sur l'envers du décor. En espérant que les choses bougent et que ce beau sport puisse se développer comme il le mérite en France!

A propos de l’auteur


Fpp 35 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine