Magazine Autres sports

Sautons aux Conclusions, les matches de 16h

Publié le 04 novembre 2013 par Sixverges
Sautons aux Conclusions, les matches de 16h Grosses victoires pour Cleveland et Philly! 

Ravens 18, Browns 24
Le Brun a malmené l'offensive adverse de façon magistrale en première demie. Flacco ne pouvait rien faire et l'attaque au sol était toujours d'une nullité alarmante. De l'autre côté du ballon, Jason Campbell en faisait juste assez pour donner des points aux siens, c'est tout ce qu'il faut aux Browns qui se sont monté une avance de 14-3. Évidemment, c'était trop beau pour durer. Avec moins d'une minute à faire au 2e quart, Flacco a rejoint Torrey Smith pour la première fois du match pour 46 v, quelques instants plus tard, c'était 14-10 via Marlon Brown.
Le 3e quart fut bien tranquille jusqu'à ce Tandon Doss échappe un punt et que les Browns reprennent le ballon au 11 adverse. Gros, gros jeu. Quelques instants plus tard, Campbell rejoignait un certain Gary Barnidge pour le TD et c'était 21-10 Brun avec 5 minutes à faire au 3e.
Ne soyons pas naïfs, les Ravens ne se sont pas laissés faire. Doss se repren et ramène un punt jusqu'au 32 du Brun et le TD suit peu après, par l'entremise de Marlon Brown. B-More ajoute même une conversion de deux points, c'est 21-18!
Les Browns se sont accrochés de belle façon, convertissant même un 4e essai, et ajouté un placement dans les dernières secondes du match. Turbo-victoire pour les Browns. Jason Campbell a connu un match exemplaire avec 262 v, 3 TD et 0 INT. S'il peut rester en santé, les Browns seront tannants toute la saison. Avec une fiche de 4-5, ils ont déjà plus de succès qu'on leur en prédisait. Leur D est vraiment bonne, Joe Haden épate.
Je m'attend à ce que les Ravens rebondisse éventuellement mais avec un dossier de 3-5, ça se complique pas mal. Ils n'ont pas su profiter de la défaite des Bengals pour s'approcher de la première place de l'AFC Nord, ce ne sera pas facile pour la suite. Le jeu de course est tellement nul, c'est vraiment inquiétant.
Eagles 49, Raiders 20
The Blur is back, baby! Avec Nick Foles aux commandes, les Eagles ont retrouvé leur offensive et les Raiders en ont fait les frais. Les stats de Foles : 15/19, 260 v, 4 TD, 0 INT. En première demie!! Le petit Riley Cooper a lui aussi explosé avec 3 catches pour 122 v et 2 TD. Hé ben. C'était 28-10 Eagles à la mi-temps et on envisageait un score final de 60-25.
La démolition totale s'est poursuivie en 2e demie et Foles a égalé le record pour le plus grand nombre de passes de touché dans un match avec 4:34 à faire au 3e quart. That's why they play the games. Foles ne battra finalement pas le record, on verra même Matt Barkley en fin de match. Les stats de Foles : 22/28, 406 v, 7 TD, 0 INT et un rating parfait de 158,3. Wow.
Les Eagles reprennent vie avec une fiche de 4-5 et comme il leur reste un match contre Dallas (à la semaine 17), tout est évidemment possible. Ils devaient gagner ce match sinon, les choses se seraient sûrement envenimées. Les Raiders sont divertissants et sympathiques mais ils n'ont jamais été de calibre pour faire les séries. À 3-6, on a le goût de les éliminer.
Bucs 24, Seahawks 27
Tiquan Underwood! Tim Wright! Mike James! Ces messieurs ont été les héros d'une première demie épique pour les Bucs. Aidés pas deux revirements du Seattle, ceux-ci ont pris les devants 21-0 au deuxième quart. Wow. On a même eu droit à un coquesterie offensive alors que le RB James a lobé le ballon à Tim Crabtree sur le 3e touché du club. Fucked up. Russell Wilson a répliqué avant la mi-temps avec un TD de 13 v à Jermaine Kearse, c'était donc 21-7 Tampa à la pause.
On s'attendait à voir les Hawks sortir comme des déchaînés en 2e demie mais...pas tant que ça. Ils ont bien réduit l'écart à 24-14 sur un TD au sol de 10 verges de Wilson mais l'attaque demeurait lymphatique. Les Bucs étaient donc à 15 minutes de jeu de l'upset de l'année.
Mine de rien, sans Percy Harvin et Sidney Rice, l'attaque des Seahawks est un peu dépourvue.
Seattle s'en allait créer l'égalité à mi-chemin du 4e quart quand Keith Tandy a intercepté une passe de Wilson au 6 du Tampa. Yikes.
Ce n'était toutefois que partie remise car avec 1:56 à faire, Wilson a rejoint Doug Baldwin pour un TD de 10 v. 24-24! On s'en va en prolongation!
Les Bucs commencent avec le ballon!!! Ils dégagent!!! Les Seahawks reprennent à leur 40 et assemblent un petit drive pour le placement. Yup. 27-24. Seattle s'en tire.
Comme les Bucs sont éliminés, le résultat a peu d'importance mais un upset c'est l'fun. Cette défaite crève-cœur sera peut-être le clou dans le cercueil de Greg Schiano.
Les Hawks gardent leur avance sur les Niners avec leur fiche de 8-1. Ils trouvent le moyen de gagner même quand ils ne le méritent pas vraiment. Surmonter un déficit de -3 côté revirement, c'est dur.
Steelers 31, Pats 55
Les Steelers ont commis deux revirements en 1e demie et leurs adversaires en on profité. Les Pats ont pris les devants 14-0 sur des touchés de Danny Amendola et Rob Gronkowski et Pittsburgh a répliqué avec un joli TD d'Antonio Brown. On croyait bien avoir un match mais Stevan Ridley a redonné une avance de 2 TDs aux siens avant la mi-temps avec une course de 2 verges. 24-10 Pats. Vous voulez des belles stats? Après deux quarts, Gronk avait 7 catches pour 119 v et 1 TD...he's back.
C'est un fumble de Ridley au début du 3e quart qui a redonné vie aux Steelers. Ceux-ci on repris au 36 du NE et Roethlisberger a rejoint Jerricho Cotcherry sur 20 v pour rétrécir l'écart à 7 points. Suspense.
Calvaire, Big Ben et Cotcherry remettent ça 4 minutes plus tard, sur 8 v cette fois-ci. 24-24 à mi-chemin au 3e quart.
On rêvait d'une fin excitante mais les Pats ont marqué 17 points rapides en fin de 3e/début 4e et c'était pas mal la fin de l'histoire. La défense pittsbourgeois n'avait plus rien à offrir et la bande à Belichick a marqué quatre touchés au 4e quart. Brady a amassé 432 v et 4 touchées, il ajoute un autre weedeater à sa collection.
Les Steelers se sont vaillamment battus mais ils ne sont plus vraiment bons en défense et ça paraissait. À 2-6, ils demeurent éliminés.  
Les Pats (7-2) continuent leur galère, battant toutes les équipes poches que leur calendrier leur offre. Le reste de leur saison: @CAR, DEN, @HOU, CLE, @MIA, @BAL, BUF. Ils se dirigent vers un championnat de division facile.
Bon SNF, le résumé arrivera demain matin.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sixverges 1945 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines