Magazine Santé

DIVERSIFICATION: L'introduction des aliments solides pendant l'allaitement prévient les allergies – Pediatrics

Publié le 25 novembre 2013 par Santelog @santelog

DIVERSIFICATION: L'introduction des aliments solides pendant l'allaitement prévient les allergies – PediatricsQuelle est le meilleur moment et la meilleure méthode pour commencer la diversification alimentaire du petit enfant ? Cette étude Université de Southampton, soutenue par la Food Standards Agency britannique apporte une clé possible, suggérant que l’ntroduction des aliments solides avec le lait maternel et dès la 17e semaine de l’enfant, pourrait réduire le risque d’allergies. Des conclusions, publiées dans la revue Pediatrics, qui associent donc ce mode de diversification précoce à un système immunitaire mieux armé contre les allergies alimentaires.

Le Dr Kate Grimshaw, nutritionniste, explique que le système immunitaire est mieux «  éduqué  » grâce à ce chevauchement entre lait maternel et aliment solides, le lait favorisant les réponses immunitaires tolérogéniques aux aliments solides.

Si, en général, les nourrissons sont majoritairement intolérants aux aliments solides avant l’âge de 4 à 6 mois, 17 semaines apparaît ici –avec cette méthode- comme la fenêtre cruciale d’introduction et de tolérance des aliments solides car, avant cette échéance, une introduction des aliments solides semble, au contraire favoriser le développement de maladies allergiques.

L’allaitement maternel facilite la diversification : L’étude a porté sur 1.140 nourrissons dont 41 ont développé une allergie alimentaire à l’âge de 2 ans. Le régime alimentaire de ces enfants a été comparé avec le régime de 82 enfants qui n’avaient pas développé d’allergie alimentaire au même âge. L’analyse constate que,

·   les enfants allergiques avaient commencé les aliments solides plus tôt que les enfants non allergiques et aux environs de 16 semaines voire parfois plus tôt.

·   les enfants allergiques n’étaient pas allaités lorsque leur mère est passées aux protéines de lait de vache quelle que soit la source.

·   les femmes qui n’avaient pas allaité, avaient été encouragées à présenter des aliments solides à partir de la 17ème semaine.

Les aliments solides, pas avant l’âge de 4 mois : Les différentes académies de pédiatrie, dont l’Académie américaine, recommandent aux mères de ne pas introduire les aliments solides avant l’âge de 4 à 6 mois. Ces résultats confirment ce seuil mais suggèrent donc une introduction concomitante avec la poursuite de l’allaitement maternel.

Rappelons aussi cette étude de l’Université d’Islande publiée dans la même revue qui concluait qu’une d’une petite quantité d’aliments à 4 mois d’âge a un petit effet positif sur le statut en fer à l’âge de 6 mois.

Source: Pediatrics November 18, 2013 doi: 10.1542/peds.2012-3692 Introduction of Complementary Foods and the Relationship to Food Allergy

DIVERSIFICATION: L'introduction des aliments solides pendant l'allaitement prévient les allergies – Pediatrics
Lire aussi : ALLAITEMENT: Et si l’introduction d’une préparation permettait d’allaiter plus longtemps?

DIVERSIFICATION: L’introduction d’aliments dès 4 mois favorise-t-elle la croissance?

Accéder aux Dossiers de Santé log. Pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier.

Diversification alimentaire chez le nourrisson

Alimentation de la naissance à 3 ans


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine