Magazine Focus Emploi

5 règles basiques pour un e-mailing performant

Publié le 25 novembre 2013 par Cibleweb

Les internautes reçoivent de plus en plus d’emails et sont de plus en plus sollicités. De ce fait chaque détail de votre e-mailing compte et des règles basiques doivent être appliquées scrupuleusement.

Voici donc 5 règles à respecter pour que votre campagne e-mailing soit réussie tirés du livre blanc « Emailing : Performance et Design » de NP6

e-mailing

1.   Faites en sorte d’atteindre la boîte de réception

  • Eh bien oui, l’élément le plus important est tout de même d’atteindre la boîte de réception de vos clients/prospects !
  • Votre réputation en tant qu’expéditeur de l’e-mail est un élément très important. Cette réputation dépend de différents facteurs comme les règles de filtrages des FAI (Fournisseur d’accès à Internet) ou la pertinence du contenu de l’email par exemple.

2.   Optimisez l’en-tête de vos messages

  • A quoi correspond l’en-tête de vos messages ? C’est simple, c’est l’ensemble des informations à l’intention des destinataires comme le nom de l’expéditeur, l’objet et l’adresse e-mail expéditrice. Il vous faut personnaliser ces éléments et paramètres afin de ne pas risquer de passer en spam.
  • N’oubliez pas que la ponctuation dans votre email et dans votre objet est un élément important qui vous permet de suggérer des intonations, des émotions…
  • De la même façon, faites attention à ne pas utiliser de spam words comme « gratuit », « argent » ou encore « promotion »… A cause de ces mots, votre email pourrait être considéré comme du spam et donc très peu ouvert par vos destinataires.

3.   Pensez au teasing !

  • Le teasing qu’est-ce que c’est ? C’est le fait de créer un sentiment d’impatience chez le consommateur. Il est primordial que vous créiez ce sentiment dans votre e-mail. Cela passe par la création d’un objet original et surtout qui donne envie d’ouvrir cet email. Différenciez-vous, personnalisez votre objet, voilà la clé d’un taux d’ouverture optimal.

4.   Optimisez votre bouton « clic to action »

  • On appelle généralement un « clic to action » un bouton qui incite les internautes à découvrir une offre, acheter un produit etc… C’est un bouton qui appelle à l’action, littéralement… Utilisez donc des verbes d’actions ! CQFD. De la même façon, il vous faut faire en sorte que votre appel à l’action ait une limite dans le temps pour pousser au clic rapidement.
  • Il s’agit également de mettre ce bouton d’action en haut de l’email, visible sans scroller l’email. Laissez de l’espace autour de ce call to action afin qu’il reste très visible.
  • Par contre, certains textes dans les boutons d’action sont à éviter. Les trop génériques, « cliquez ici » sont réellement déconseillés car assimilés à du spam.

5.   Ayez un code HTML propre !

  • On termine par un élément qui a une forte importance : le code HTML de votre email. Il est primordial que vous respectiez les normes W3C.
  • De la même façon, oubliez les formulaires intégrés directement dans les e-mails, les commentaires de code, le Flash ou le JavaScript.
  • Il est également dans votre intérêt de simplifier le code au maximum et d’intégrer des images peu lourdes pour éviter de ralentir le chargement de l’email. La balise ALT doit être renseignée. En effet, cela permet aux internautes de voir du contenu même si vos images sont bloquées.
  • 5 règles basiques pour un e-mailing performant
5 règles basiques pour un e-mailing performant

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cibleweb 6645 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog