Magazine Politique

Applaudi au congrès des maires, vincent peillon appelle au rassemblement pour défendre la cause des enfants.

Publié le 25 novembre 2013 par Letombe
APPLAUDI AU CONGRÈS DES MAIRES, VINCENT PEILLON APPELLE AU RASSEMBLEMENT POUR DÉFENDRE LA CAUSE DES ENFANTS.

Certes, l’enquête réalisée par l’Association des Maires de France (AMF) sur les nouveaux rythmes scolaires témoigne de la mobilisation des communes engagées, de la qualité de leurs projets éducatifs, d’une importante fréquentation et d’une gratuité dans 80 % des cas avec un coût moyen de 150 € par élève. Cependant, malgré la satisfaction affichée par plus de quatre maires sur cinq engagés dans la réforme et par plus de 70% des parents concernés, le grand oral proposé hier à Vincent Peillon s’annonçait compliqué. L’opposition avait même annoncé une bronca pour accueillir le Ministre. En fait, au-delà des idées reçues et des nécessaires ajustements, notamment pour les maternelles, Vincent Peillon s’en est plutôt bien sorti, avec, au final, plusieurs salves d’applaudissements.

APPLAUDI AU CONGRÈS DES MAIRES, VINCENT PEILLON APPELLE AU RASSEMBLEMENT POUR DÉFENDRE LA CAUSE DES ENFANTS.

Pédagogue, adepte du dialogue, aux côtés de George Pau-Langevin qui cita aux journalistes l'exemple d'Hirson, le Ministre a d’abord su remercier les (nombreux) Maires présents pour leur « engagement au-delà des étiquettes » avant d’appeler au rassemblement des collectivités, des enseignants, des parents, des associations et de l’État pour assurer les meilleures conditions d’application des nouveaux rythmes. « C'est, rappela-t-il, l'engagement des élus de France dans cette cause des enfants qui a toujours su faire l'unité de la République ». Dans une salle comble qu’il avait fallu changer la veille pour justement accueillir plus de 4 000 auditeurs, Vincent Peillon y a vu « un très bon signe pour l'école ». Même s’il est conscient d’un « effort sans précédent demandé aux collectivités locales », pour lui, face au déclin scolaire, la responsabilité des adultes est engagée. D’où la priorité donnée au primaire.

APPLAUDI AU CONGRÈS DES MAIRES, VINCENT PEILLON APPELLE AU RASSEMBLEMENT POUR DÉFENDRE LA CAUSE DES ENFANTS.

Au-delà des programmes à refaire, il importe déjà de donner aux élèves un meilleur temps scolaire pour, rappela le Ministre « apprendre à lire, écrire et compter ». D’où le passage à cinq matinées et « 25% de meilleur temps scolaire gagné ». Disponible, il a donc décidé d’affecter 300 agents supplémentaires pour aider les maires ruraux à appliquer les nouveaux rythmes.

Le blog de Jean-Jacques THOMAS

Jean-Jacques THOMAS, Maire d'Hirson, 1er Vice-Président du Conseil général et Président de la Communauté de communes des Trois Rivières

Xavier Bertrand : Coucou, me v'là... plouf ...et paf...

Ce jeudi 21 novembre, au congrès des maires, Xavier Bertrand est venu avec sa petite " question ". Le maire de Saint Quentin, maire quand il est au Congrès des Maires, mais surtout le candidat à la

http://lalettredejaures.over-blog.com/2013/11/xavier-bertrand-coucou-me-v%E2%80%99l%C3%A0%E2%80%A6-plouf-%E2%80%A6et-paf%E2%80%A6.html

Au Congrès des maires, le Premier ministre réaffirme son engagement pour l'égalité des territoires

En s'exprimant devant le Congrès des maires le 19 novembre, le Premier ministre a réaffirmé aux élus sa confiance dans leur action et dans l'institution qu'ils représentent. Entouré de nombre...

http://lalettredejaures.over-blog.com/2013/11/au-congr%C3%A8s-des-maires-le-premier-ministre-r%C3%A9affirme-son-engagement-pour-l-%C3%A9galit%C3%A9-des-territoires.html


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Letombe 131283 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines