Magazine Internet

Trois clandestins portent plainte contre des journalistes de M6

Publié le 25 novembre 2013 par Chasseurbuzz @Chasseur2Buzz

clandestins portent plainte contre des journalistes de M6Hier sur la chaîne de télé M6, c’était la diffusion du programme hebdomadaire « Zone Interdite » dont le thème était « les parcours de clandestins ». Deux cas de figure ont été présentés : des clandestins Camerounais qui on traversés la Lybie vers l’île de Lampedusa pour venir clandestinement de l’Italie en France, et un groupe de quatre Afghans qui voulaient fuir les talibans pour une meilleure vie à Paris.

Des parcours aussi durs l’un que l’autre entre les montagnes iraniennes, les déserts africains chauds et des traversées dangereuses (voleurs, violence…). Deux groupes de clandestins qui ont fuit leurs pays respectifs pour des raisons différentes ont été filmés et suivis par des journalistes de la chaîne M6.

Les Afghans étaient 4 dont deux qui étaient expulsés vers chez eux et deux autres qui ont pu arriver à destination. Quant aux Camerounais, ils étaient accompagnés par les journalistes français sur 50% de leur parcours et surtout pendant la traversée entre l’Afrique et l’Europe, l’étape la plus décisive. Jusqu’ici l’histoire est plus ou moins normale, les camerounais ont été arrêtés par les autorités italiennes et mis dans un centre pour réfugiés le temps que leur cas soit étudié.

clandestins portent plainte contre des journalistes M6

Le groupe de jeunes africains a réussi à s’enfuir du centre et à prendre le bus pour la France. Et c’est là où les journalistes sont intervenus pour leur fournir les prix de leurs billets de bus. Une erreure qui a permis à ces derniers de les attaquer en justice en les accusant de les avoir encouragé pour entreprendre ce voyage. Les jeunes Camerounais, Émile Zola Matemb Ba Em, Alain Joseph Ebanga Ndoumou et Elie Mbock, vont jusqu’à accuser les journalistes de mise en danger de la personne et escroquerie.

Certes les Camerounais ont subit un voyage trop dur et ils étaient prêt à risquer leur vie pour arriver à leur destination. Selon les journalistes, s’ils ont pris la décision de financer une partie du voyage de ces jeunes, c’est juste par humanité parce que ces derniers se sont trouvés entre l’Italie et la France sans un sou.

Le producteur Tony Comiti a dénoncé « des insinuations fausses et diffamatoires ».
Il était d’ailleurs l’invité de Jean-Marc Morandini sur Europe 1, vendredi dernier pour s’expliquer en direct.

Commentez les buzzs

commentaires


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Chasseurbuzz 14098 partages Voir son profil
Voir son blog