Magazine Environnement

Typhon aux Philippines : démonstration de l'urgence climatique

Publié le 25 novembre 2013 par Ecoactualite @ecoactualite
<meta name=”keywords” content=”Philippines, Typhon, Réchauffement climatique, Émissions de gaz à effet de serre, Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques” />

«J'espère que la tragédie aux Philippines va nous aider à nous éloigner de ce que je pense être des querelles stupides (...). Il est important que la planète réfléchisse à ce qui se passe» - Jim Yong Kim, président de la Banque Mondiale


Cela a été dit à l'ouverture de la 19e conférence de l'ONU sur le climat (COP 19) à Varsovie, en Pologne. Ces négociations internationales sur le climat se tiennent chaque année depuis l'entrée en vigueur de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) en 1994. Or, le hasard a fait en sorte que cet événement se déroule en même temps qu'une énorme catastrophe naturelle, le typhon Haiyan.
Vous le savez sans doute déjà : ce typhon et ses vents allant à plus de 300 km / h ont dévasté les Philippines plus tôt au mois de novembre.  Les bilans officiels font état de plus de 10 000 personnes décédées et plus de 675 000 réfugiés n'ayant plus de toit. Or, les scientifiques du climat nous avertissent depuis des années que le réchauffement climatique entraîne une augmentation du nombre et de la magnitude des catastrophes naturelles.
Les rendez-vous du climat
Au fil des années, il est devenu clair que les conférences de l'ONU sur le climat ne menaient à rien, car tous les pays n'en font qu'à leur tête. En effet, les pays en voie de développement, qui sont habituellement plus touchés par les conséquences du réchauffement, veulent que les pays industrialisés fassent un effort supplémentaire. Malgré leur responsabilité (ce sont eux qui ont émis la majorité des gaz à effet de serre (GES)), ces derniers ne veulent pas que des pays comme la Chine, par exemple, bénéficient d'un traitement de faveur.
Devant cette inaction et la catastrophe naturelle frappant son pays, le représentant des Philippines, Yeb Sano, à livré un témoignage poignant:

Ce dernier affirme qu'on doit à tout prix trouver une solution et que par solidarité avec ses concitoyens qui ont présentement toute la misère du monde à trouver à boire et à manger, il allait jeûner jusqu'à temps que des résultats proviennent de la conférence.
Y a-t-il encore des climato-sceptiques?
Le dernier rapport du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) affirmait être sûr à 95 % que les activités humaines sont la principale cause du réchauffement climatique. Cette certitude était de 90 % dans leur précédent rapport de 2007.
Un récent rapport de la Banque Mondiale révèle que les pertes dues aux catastrophes naturelles s’élèvent à environ 200 milliards de dollars par an depuis une décennie, un montant 4 fois plus élevé que dans les années 80. Ce n'est donc pas pour rien que l'industrie de l'assurance (assurance roulotte, habitation, automobile, etc.) a été l'une des premières à exprimer une préoccupation envers la responsabilité de l'homme dans le réchauffement climatique.
Le Canada dans la mauvaise direction
Le Canada, depuis qu'il est gouverné par le parti conservateur, est un cancre au niveau de ses engagements climatiques. Voici ce que nous avons fait au niveau international depuis 2011 :
  • 2011: Retrait du protocole de Kyoto; 
  • 2013: Retrait de la Convention de l'ONU pour lutter contre la désertification.

Typhon aux Philippines : démonstration de l'urgence climatique

Elizabeth May, représentante...
de l'Afghanistan! (Source)

Fait insolite, comme Stephen Harper a interdit à Elizabeth May, la chef du Parti Vert, de représenter le Canada à la conférence de l'ONU à Varsovie, cette dernière à dû se joindre a la délégation... de l'Afghanistan!
Bref, le typhon Haiyan, ayant dévasté les Philippines en même temps qu'à eu lieu la 19e conférence de l'ONU sur le climat fait réfléchir. Selon l'Agence internationale de l'énergie (AIE), les émissions de GES pourraient augmenter de 20 % d'ici 2035, causant une augmentation de la température moyenne mondiale de 3,6 °C. J'ai bien peur que Yeb Sano ne soit pas capable de continuer sa grève de la faim jusque-là...

Références:
http://evanmills.lbl.gov/pubs/pdf/science-2012-mills-1424-5.pdf
http://www.lapresse.ca/environnement/dossiers/changements-climatiques/201311/12/01-4709850-philippines-en-finir-avec-les-querelles-stupides-sur-le-climat.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B13b_changements-climatiques_505_section_POS4
http://www.lapresse.ca/le-droit/opinions/editoriaux/pierre-jury/201311/13/01-4710429-ouragans-et-kyoto.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_lire_aussi_4709850_article_POS1
http://affaires.lapresse.ca/economie/international/201311/18/01-4711925-les-pertes-dues-aux-catastrophes-naturelles-quadruplees-en-30-ans.php
http://portailenvironnement.ca/a-la-une/les-assurances-sadaptent-au-changement-climatique/
http://blog.wwf.ca/fr/2013/11/15/4415/
http://www.ledevoir.com/environnement/actualites-sur-l-environnement/365466/climat-l-echec-moral-de-notre-generation
http://www.reporterre.net/spip.php?article5041
http://www.climatechange2013.org/images/uploads/WGI_AR5_SPM_brochure.pdf
http://www.radio-canada.ca/nouvelles/Politique/2013/11/19/001-elizabeth-may-afghanistan-conference-climat.shtml

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ecoactualite 943 partages Voir son profil
Voir son blog