Magazine Poésie

tourments

Par Plouf
A L'autre bout du monde,vers d'inconnues contrée
Mon coeur qui s'évade,voudrait te rencontrer!
Je creuse mon ennui, de balafres profondes,
Qui m'éloigne du temps, déroute mes regards!
Mes blessures de vie sont une mappemonde,
Le soleil me brûle, si loin de tes regards,
Et la nuit, mon refuge, me distille son dard!
Les miens ont disparus, ô goutte de rosée
desséchés ou détruits,ils se sont effacés:
tes étranges fadaises dans l'harmonie du temps
dérangent et déplaisent ;cela est désolant;
Seule la prosodie donne du sentiment
La force du poète, souvenirs d'antan!
et que dire du temps, inlassable et présent,
qui égrène nos vies,emmêle nos tourments!

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Plouf 112 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines