Magazine Voyages

Écotourisme en République Dominicaine

Publié le 26 novembre 2013 par Nat7mi

République Dominicaine

Un aspect méconnu de la République Dominicaine par le grand public est son important potentiel pour l’écotourisme. Le pays possède de nombreux parcs nationaux, des réserves naturelles, des réserves scientifiques et des zones protégées où il est possible d’y faire des randonnées, d’observer la nature, la flore et la faune.

En plus de ses belles plages, la République Dominicaine possède des chaînes montagneuses (la cordillère centrale, la Sierra de Neiba…), des lagunes, des rivières, des cascades, des plaines, des grottes, des mangroves… Le pays possède de nombreuses espèces végétales et animales endémiques qui sont pour la plupart protégées. Toute une panoplie de sites naturels merveilleux pour les amoureux de la nature.

En lien direct avec la nature, il est possible aussi de faire des sports et activités d’aventures comme le rafting, canyoning, parapente, VTT…

Tous ces sites sont répartis sur tout le territoire national, du nord au sud, de l’est à l’ouest.

C’est un pays relativement grand, environ 48 000 Km2, pour comparer, la région la plus grande de France (à part la Guyane), la région Midi-Pyrénées fait 45 348 Km2, la Suisse fait 41 285 km2, la Belgique 30 528 km2 et la Guadeloupe fait 1 628 km2.

Ça donne une petite idée de la superficie du pays et qu’il n’est pas possible de la visiter en une semaine.

Chaque région possède son intérêt écologique et écotourisque :

  • Péninsule de Samana : Le parc Los Haitises,  l’observation des baleines.
  • Jarabacoa et Constanza : Pic Duarte qui culmine à plus de 3000 mètres, rafting, canyoning, randonnées, cascades, réserve scientifique Ebano Verde, parc national Armando Bermudez
  • Barahona et Pedernales : Bahia Las Aguilas, la Laguna Oviedo, lac Enriquillo.
  • Monte Cristi: Parc national EL Morro, Punta Rucia, la mangrove, le sanctuaire des mammifères marins.
  • Bayahibe: Parc national de l’Est, Padre Nuestro.
  • Puerto Plata: Le parc Isabel de Torres.

Et toutes les plages, souvent protégées par une barrière de corail, qui sont des lieux magiques pour la plongée.

Et bien d’autres endroits qui font de la République Dominicaine un continent en miniature à découvrir.

En lien direct avec la montée du tourisme durable et responsable, le pays offre des petits hôtels à des prix raisonnables pour satisfaire les besoins de chacun. Ce lien donne tous les hôtels, apparthotels et chambres d’hôtes existant en République Dominicaine.

Source : Le guide de la République Dominicaine


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Nat7mi 14 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine