Magazine Société

Moody's dégrade pour la troisième fois la note de la Tunisie à Ba3 avec perspective négative

Publié le 26 novembre 2013 par Fethiakkari

L'agence de notation Moody's a, de nouveau et pour la troisième fois dans la même année 2013, abaissé d’un cran la note de la dette souveraine de la Tunisie à « Ba3 » et l’a assortie d’une perspective négative.

Rappelons que la même agence de notation avait déjà dégradé cette note deux fois cette année. La première, à la fin du mois de février, avec le placement de la Tunisie dans la catégorie spéculative ( « Ba1 »). La deuxième dégradation date de la fin du mois de mai, avec la confirmation de cette chute à ( « Ba2 »).
Rappelons également qu'en août dernier, l’agence Standard & Poor’s a aussi abaissé de deux crans la note de la Tunisie ( à « B »)

Pour justifier sa décision, Moody’s égrène la longue liste des points faibles du pays : "l’incertitude politique et la polarisation grandissante (...) les difficultés accrues (du pays) pour trouver des financements externes", ses « déséquilibres persistants dans la balance des paiements et le système fiscal », et « l’état fragile des banques appartenant à l’Etat ».

Face à ce tableau, Moody’s indique que la note de la Tunisie pourrait encore être abaissée, notamment en cas « d’impasse politique persistante » et « de détérioration soutenue de la balance des paiements ». Elle ajoute qu’une amélioration de la note « est improbable dans un futur proche ».

Et de conclure, "le pays peine à relever une économie marquée par le chômage et la misère. Faute de visibilité politique et face à la multiplication des conflits sociaux et des violences, notamment celles orchestrées par la mouvance salafiste, l’investissement et la croissance sont en berne et les touristes manquent à l’appel". D.M.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Fethiakkari 468 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine