Magazine Danse

La danse pour les hommes. 5 bonnes raisons !

Publié le 26 novembre 2013 par Estelle Pinchenzon @on_y_danse

C’est reparti pour un chapitre spécial homme, avec l’argument #2 made in Yoachim !

Bonne raison #2 :  Vous ferez la fierté de votre moitié (ou au moins ne lui ferez pas honte)

5 bonnes raisons de danser pour les hommes

Mâles, c’est un fait : les femmes aiment plus danser que nous. Et le pire, c’est qu’elles préfèrent quand on le fait avec elles. Qui n’a jamais été confronté à la situation embarrassante où son amie lui demande de l’accompagner pour une danse de couple, les yeux pleins d’envie, et a dû décliner l’invitation de peur du ridicule. Quelle culpabilité, quelle humiliation de voir sa joie se muer en déception !

J’exagère peut-être un brin. Mais il est tellement plus agréable et valorisant de pouvoir accompagner sa moitié sans la moindre hésitation, car on connait déjà les pas de base de cette danse, ou ceux d’une danse similaire !

Qui savait que le lindy hop peut se danser sur un rock, ou qu’une rumba peut se caler sur un grand nombre de rythmes ? Toutes les danses s’enrichissent les unes les autres, et ce que vous aurez appris dans une pourra être entièrement recyclé dans une autre.

Et contrairement à ce que j’ai longtemps pensé, il n’est pas nécessaire de connaître une multitude de passes pour pouvoir correctement danser. D’une, parce que votre partenaire n’est pas en train, comme vous, de faire la synthèse de toutes les passes déjà réalisées, à la recherche de la suivante. Elle a déjà assez de mal à suivre les indications que vous essayez de lui donner. Et de deux, parce que la danse, hors des parquets des compétitions, ne se veut pas la démonstration d’une technique et d’un répertoire, mais la capacité à communiquer avec une autre personne plus ou moins connue, sans échanger de mots.

Il m’est arrivé de croiser lors d’une soirée salsa un DJ qu’Estelle m’a toujours décrit comme un excellent danseur, pour finalement m’apercevoir qu’il ne faisait que 3 passes que je connaissais déjà. Mais ces 3 passes étaient faites dans un tel souci de l’autre, du guidage, de l’échange entre deux personnes, que sa partenaire du moment ne semblait voir que lui.

Avec votre moitié, c’est encore plus simple, car vous avez déjà fait la moitié du travail : sauf goujaterie de votre part, elle repartira avec vous. Donc profitez juste de ce moment (de silence) avec elle, et vous aurez l’air d’un parfait danseur.

Un jour, viendra alors le graal ultime, la petite remarque du genre « Qu’il danse bien ton copain ! ». Bon, j’avoue, cela ne m’est pas encore arrivé… En attendant, combien de fois ne nous a-t-on pas dit : « Que vous êtes beaux quand vous dansez ». Comprendre : « Comme tu danses bien Estelle, et ton copain se débrouille mieux qu’un cul de jatte ». Mais c’est déjà une belle victoire…

Yoachim

Relisez la bonne raison #1 !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Estelle Pinchenzon 583 partages Voir son profil
Voir son blog

Dossier Paperblog

Magazines