Magazine Poésie

Candide

Par Patricia Oudot @adelaidendire
Candide   Je ne suis qu 'une brindille Qui se casse et qui oscille Mon intellect est proche de zéro Au murmure de jolis mots     Sentimentalement stupide Débilement candide   Je ne suis qu'une tâche d'aquarelle Qui saute encore à la marelle Mon Q.I côtoye le niveau de l'eau Quand mon coeur bat crescendo     Sentimentalement stupide Débilement candide   Je ne suis qu'un éclat d'étincelles Qui coule le long de la chandelle Mon cerveau est inapte à réflèchir Je ne sais qu'aimer à en mourir   Sentimentalement stupide Débilement candide   Adelaide Semaine du 18 au 24 nov 2013 Mardi Les yeux d' Arthur Rimbaud Je te glisse Papillon de nuit

Pseudo :

Email (Obligatoire) :

Adresse site (facultatif) :

Votre message :

Voulez-vous suivre le fil de la discussion ?

Vos commentaires sont soumis à validation par le webmaster !

&id;&id;&est;&averti;&id;&moderation;&alerte;&pseudo;&commentaire;&email;&siteweb;éééè&idb;&idb;&idb;

é

&cat;&action; Aucun commentaire

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Patricia Oudot 1365 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine