Magazine Société

De l’acrostiche à l’acrostweet

Publié le 26 novembre 2013 par Decrauze @decrauze
Pas de mort du signe, mais l’aire des signes limités. Tweeter avec créativité et prétendre au message singulier, voire poétique, n’est pas hors de portée. Pour cela, complexifier le sens de lecture. A l’orée de la montée en puissance chinoise, un peu de verticalité semble de bon augure.De l’acrostiche à l’acrostweetChacun connaît l’acrostiche, mais l’espace disponible pour un tweet le rend impossible, sauf à le réduire à deux vers efflanqués. En outre, les porteurs d’un patronyme à deux lettres ne sont pas légion. Avec l’acrostweet, l’acrostiche se centre sur l’essentiel, au point de se faire passer pour un acronyme (l’abréviation qu’on peut prononcer comme SIDA, HADOPI, etc.). La conception en est d’autant plus ardue si l’on souhaite éviter la simple énumération, mais c’est ce qui la rend exaltante.De l’acrostiche à l’acrostweetPremier essai, pour cultiver le paradoxe, avec le chantre du prolongement des phrases, l’incontournable Proust et sa [Prose / Rêveuse / Où / Un / Souvenir / Tricote]. L’effet me plaît, alors je m’attaque à son antonyme littéraire, Céline : [Ces / Excavations / Libèrent / Irrésistiblement / Nos / Enflures]. Je m’égare à rédiger ces acrostweets pour deux piliers de la prose disparus depuis belle lurette.Je dois aborder les vivants pour capter l’attention. Transition idéale via celui qui a tant fait pour promouvoir l’univers littéraire avec une passion vorace : Bernard Pivot détient un compte tweeter, adressons-lui l’hommage au [Bel / Entrain / Régalant / Nos / Ardentes / Réflexions ; / Don / Pour / Irriter / Votre / Orthographe / Timide]. Bien envoyé, et voilà qu’il me répond « Merci pour ce sympathique acrostiche dominical. » Le coup de pouce qu’il fallait pour galvaniser l’inspiration. Cette fois, j’acrostweete en rafale.De l’acrostiche à l’acrostweetQuelques autres journalistes pour s’échauffer, sans favoriser un bord plutôt qu’un autre : d’Edwy Plenel [Pour / Lire / Et / Narrer / En / Liberté] à Christophe Barbier [Bretteur / Aiguisé, / Révélateur / Brillant : / Il / Eclaire / Rudement] en passant par une personnalité consensuelle dont on oublie souvent le premier métier, Michel Drucker ce [Meneur / Infatigable / Car / Heureux / Et / Libre. / Dimanche, / Réservons / Un / Chaleureux / Kir / Et / Regardons.]De l’acrostiche à l’acrostweetLaissons encore un peu la bonne vieille télé me fournir d’autres noms, notamment quelques animateurs marquants : celui qui a su électriser tant de soirées, l’infatigable Dechavanne [Densément / Eclectique / Car / Habitué / Aux / Vraies / Accélérations / Nerveuses, / Nettes, / Entières] et son alter ego dans la longévité cathodique, le musical Nagui à résumer comme un [Nerf / Auditif / Gagnant / Une / Ivresse]. Ruquier, lui, se distingue par ce [Rire / Utile / Quand / Un / Invité / Encaisse, / Renfrogné] pendant que Stéphane Bern nous fait découvrir un [Site / Totalement / Exceptionnel / Pour / Habitants / Aristocratiques ; / Narration / Exaltée, / Bigrement / Eclairée : / Royale / Nature.]De l’animation à l’humour, la frontière s’amenuise. Ainsi, l’actuel présentateur du Grand Journal mérite-t-il cette dédicace : [Aux / Nombreuses / Transformations : / Ouin-Ouin / Illuminé, / Nitroglycérinique / Embrouille… / Détonantes / Excentricités… / Cet / Ailleurs / Ulule / Nos / Espiègleries / Secrètes]. Il avait si bien perçu le talent de l’indomptable José Garcia pour qui un acrostweet frôlant l’absurde s’impose : [Jeu / Orgiaque / Sans / Excès / Grâce / Au / Rutabaga / Craquant / Ingurgité / Avant]. Cette douce folie a trouvé chez Jonathan Lambert un successeur de choix que l’on peut synthétiser ainsi : [Joyeuse / Occupation, / Nombreuses / Acclamations, / Transformations / Héroïques : / Au Nirvana, / L’ / Attractif / Moment / Brille / Et / Rend / Tonique]. Autre génial disjoncté, Elie Semoun et sa spécialité clinique : [Explorer / Les / Immaturités / Et / Savoir / Extraire / Moultes / Outrances : / Univers / Nourricier]. Il touche si juste, comme pique si bien le croqueur Guillon, [Garrigue / Urticante, / Il / Lapide / Lestement : / Ogresque / Nature]. Les adeptes d’une plus douce approche n’oublient pas Gad Elmaleh avec sa [Gentillesse / Artistique / Diffuse / Et / Louable / Manie : / Apprécier / L’ / Expérience / Humaine]. Afin de féminiser, et de quelle manière, mon petit tour des humoristes, mais aussi pour contredire les détracteurs en masse, j’adresse à Sophia Aram un [Soutien / Ostensible, / Pétillant / Hommage, / Instinctif / Attrait : / A / Réitérer, / A / Marteler.]De l’acrostiche à l’acrostweetChangeons de sphère, mais gardons le charme sur un air effleuré de Carla Bruni, [Chanteuse / Attachante, / Rêveuse / Lancinante : / Artistique / Balade, / Rade / Unique. / Nourritures / Idylliques…] : avec Marion Cotillard, pas question de négliger ses engagements, une magistrale [Comédienne / Osant / Titiller, / Irriter, / Luxer / Les / Autorités / Russes / Despotiques.] Et comment approcher l’inspiré Luchini ? Par la tentative d’une métaphore maritime : [Latitude / Unique : / Cette / Houle / Irise / Nos / Isthmes.] Parmi les talents plus récents à l’écran, piochons Omar Sy, jubilatoire, qui m’inspire ce conseil : [Oser / Mais / Avec / Rythme : / Songez- / Y] et le surprenant Guillaume Gallienne pour [Garder / Authentiques / Les / Liens / Intimes / Et / Nourrir / Nos / Empathies.] avant d’achever la projection par l’inénarrable Edouard Baer, [Béatitude / Aérodynamique / En / Révolution.]Voilà quelques étoffes scripturales que pourrait apprécier l’un de nos plus grands couturiers, J.-P. Gaultier qui a toujours une idée d’avance : [Jabot / Piraté, / Guêtres / Arborées : / Une / Libre / Tenue / Inimitable / Et / Régénérante.]De l’acrostiche à l’acrostweetDerniers acrostweets. L’un au destinataire pas totalement précisé : [Batailler / En / Douceur, / Occire / Suavement]qualifie-t-il la démarche du père ou du fils ? L’autre vise clairement une perte récente, [Louanges / A / Un / Tonton / Novateur / Et / Ragaillardissant], et les larmes qui surviennent ne sont pas dues, cette fois, au bizarre breuvage ingurgité dans cette cuisine mythique.
Suivez mes acrostweets en vous abonnant gratuitement à mon compte tweeter et peut-être commanderez-vous un jour le vôtre pour quelques euros.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Decrauze 240 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazine