Magazine

Céline Dion, la légion d’honneur et la culture.

Publié le 06 mai 2008 par Waffo

Ce billet s’adresse à tous ses imposteurs et illuminés du monde de la Culture (avec un grand C). Ils l’ont prise en otage et au nom d’un idéal inexistant, élitiste et imbécile s’inscrivent en donneur de leçon et en agrégé en la matière.

Quelqu’un disait de la culture que c’est tout ce qui reste lorsqu’on n’a plus rien. Aimé Césaire (paix à son âme) définissait la culture comme « ce que les hommes ont imaginé pour façonner le monde, pour s’accommoder du monde et pour le rendre digne de l’homme ». Il allait même loin et expliquait que c’était simplement « ce que l’homme a inventé pour rendre le monde vivable et la mort affrontable ». Partant de ce postulat, admettons qu’un être sans culture, ça n’existe pas. À l’inverse, il n’existe donc pas de seigneur, de docteur ou d’experts en Culture.

Pourtant, il y a dans la société une infinité d’Apparatchiks d’un temps révolu qui voudrait rendre la culture incompréhensible, élitiste, intelligente et seulement réservée à d’autres.

Prenez Céline Dion. Elle a tout fait, tout gagné, tout essayé et même tout vendu. Malgré tout, il y a encore des sceptiques pour lui refuser son rang de diva mondiale. Ne vous méprenez pas, je ne suis pas dans ses bagages et en train de faire le tour du monde avec elle, section groupie! Elle nous a appris qu’il suffisait qu’on s’aime, nous a présenté ce fameux Ziggy, nous a enseigné my heat will go on et elle-même a reconnu qu’on ne change pas.

Céline Dion, la légion d’honneur et la culture.

Crédit Photo : Patrick Beaudry

Dans quelques jours, Céline Dion recevra des mains du président de la France, Nicolas Sarkozy, la Légion d’honneur. Un titre entièrement mérité qu’on soit un fanatique de la québécoise ou non.

Pourtant…

À vous de juger :

Marianne du 26 avril au 2 mai 2008, section repères culture !

« On savait qu’on donnait la Légion d’honneur à n’importe qui. Dernière récipiendaire : Céline Dion. Nicolas Sarkozy profitera de son passage mi-mai pour lui remettre en main propre les illustres insignes de chevalier. A-t-elle sauvé la planète, trouvé le vaccin contre le sida ou légalisé l’adoption homoparentale ? Que nenni, elle incarne la réussite et le 400e anniversaire de la création de la ville de Québec. Tout ça pour ça. M.P. »


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Waffo 11 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte