Magazine

Yahoo dit non, OLPC dit oui !

Publié le 05 mai 2008 par Waffo

Tout d’abord cette nouvelle qui donne des maux de tête à toute la communauté Open Source. D’abord cette demission surprise de  Nicholas Negroponte, mais surtout le fait que pour le XO, son précieux bébé, OLPC (one laptop per child) ait décidé d’oublier Linux et (le comble) de se tourner vers le Windows de Microsoft. Voici ce qu’écrit pour PC Impact, Nil Sanyas :

“Nicholas Negroponte, président de la fondation OLPC, a ainsi démissionné il y a de cela quelques jours. Outre ce départ

Yahoo dit non, OLPC dit oui !
important, l’arrivée de Windows XP, prévue depuis plusieurs mois maintenant, semble inéluctable. L’abandon de Linux pourrait même être de mise selon certains murmures.

Un changement de philosophie de la fondation OLPC serait en effet à la base de ce revirement qui en décevra plus d’un. Alors que la version Linux du XO est réputée pour son intuitivité et n’est pas sujette à critique, le problème est d’ordre économique. Les gouvernements hésitent en effet fortement à investir massivement dans des ordinateurs non accompagnés de Windows. Les a priori ont la vie dure, et Linux en paie à nouveau le prix.

Une déclinaison dual-boot Linux/Windows sera donc proposée d’ici peu, a déclaré Negroponte mardi dernier. Mais Negroponte a enfoncé le clou en rajoutant que Windows pourrait très bien être l’unique système du XO. Les développements (Sugar) pour Linux réalisés ces derniers mois ne seraient par contre pas perdus, les logiciels pouvant être portés sur Windows.”

Tout est bizarre dans ce milieu plutôt fermé de l’informatique. D’abord, MAC qui se tourne vers Intel et ensuite maintenant OLPC qui se tourne vers Windows XP. Mais attention, nous n’en sommes qu’au début. De là à rouler le XO sous Win XP sp3… Faut voir !

Yahoo dit non, OLPC dit oui !

Entre temps, MicroYoo ne vera probablement pas le jour. La firme de Redmond aurait finalement renoncé au luxe d’engloutir la machine Internet Yahoo :“Après une étude minutieuse de la situation, nous estimons que les exigences financières de Yahoo n’ont pas de sens pour nous et, c’est dans l’intérêt le plus élevé des actionnaires de Microsoft, de nos employés et autres investisseurs que nous retirons notre offre”, peut-on lire dans un communiqué de presse de Microsoft en date du 3 mai. “Yahoo aurait permis d’accélérer notre stratégie, je suis persuadé que nous pouvons toujours avancer dans la réalisation de nos objectifs”, poursuit Steve Ballmer. (Philippe Guerrier, Vnuet.fr)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Waffo 11 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte