Magazine Auto/moto

La première Formula E homologuée est française

Publié le 03 décembre 2013 par Pwrlovers @pwrlovers

La Spark-Renault SRT-01E a fait ses premiers tours de pistes officiels la semaine dernière. C’est la première voiture de course électrique à être homologuée par la FIA pour le championnat de Formula E, la nouvelle compétition qui se tiendra pour la première fois en 2014.

 
Le pilote de F1 Lucas Di Grassi, vainqueur du grand prix de Macau, a réalisé une quarantaine de tours de piste sur le circuit de La Ferté Gaucher en Seine-et-Marne. Cette voiture d’essai n’embarquait qu’une batterie de 50 kW, soit le quart de la puissance dont disposera la voiture lors du premier grand prix de Formule E à Pékin.

La première voiture de course électrique

La Spark-Renault SRT-01E, a fait ses premiers tours de pistes.

La SRT_01E zéro émission est construite par la société française Spark Racing Technology, dirigée par Frédéric Vasseur, qui a choisi les meilleurs spécialistes pour chaque corps de métier : Michelin pour les pneus de 18 pouces, Dallara pour le châssis monocoque et l’aérodynamique, McLaren Electronics Systems pour le moteur électrique et l’électronique, Williams Advanced Engineering pour les batteries de 200kW et Hewland pour la boîte de vitesses. L’ensemble est supervisé par Renault Sport.

Le bolide pourra atteindre les 100 Km/h en 3 secondes et atteindre les 225 Km/h en pointe, pour une durée limitée. Avec le pilote et les batteries de 200 Kg, le monoplace ne pèse que 800 Kg tout compris et devrait coûter bien moins cher qu’une Formule 1. Le public, grand amateur de Vroum Vroum, y trouvera-t-il son compte ? Première réponse avec cet extrait du son du moteur posté par la fédération :

Alors, trépidant ou strident ?

Remonter à la source :

Formula E


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pwrlovers 1531 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines