Magazine Culture

Kate Moss en couv de la 60e édition du Playboy: chronique d’une catastrophe annoncée!

Publié le 03 décembre 2013 par Darkplanneur @darkplanneur

Mais comment ont-ils pu ? Comment ont -ils osé mettre aussi bas cette belle institution ? J’étais plus que surpris voire déçu du choix de Kate Moss pour célébrer les 60 ans  du temple de l’érotisme et de la courbe, j’ai nommé mon précieux PLAYBOY.

katemoss

Aussi loin que je me souvienne de mes 1ers émois photographiques, Playboy c’était des femmes qui vous emportaient au ciel, dont les courbes affolaient les sens.. à retourner un ayatollah dans sa tombe (célèbre phrase piquée au SAS de mr Gérard de Villiers)… Et puis patatras!!!!! Certes le choix de la Moss n’augurait rien de bon, mais la série  des photographes de mode Mert & Mercus  est une arnaque sans nom!

Tout y est fake: l’histoire, la mise en scène… mais surtout les courbes de celle que l’on a toujours surnommé « la brindille » qui n’auront jamais été aussi « gonflées »! Seins pleins et fermes, ventre plat, et surtout cul callypige.. Attendez on parle de Monica Bellucci  ou de Kate Moss?

Le grand vainqueur de cette 60e édition reste bel et bien Photoshop qui aura réussi à transformer Kate Moss en bombasse carioca!!!!

Monde de M!#$&… Puisque c’est comme ça je pars me réfugier dans la réedition collector de Playboy par Taschen volumes 1 à 6!!! Aucune chance d’être déçus avec les classics.

playboy

Curiosité by Thomas  (mail / facebook / tweet)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Darkplanneur 69696 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte