Magazine Restos & Bars

Privé de dessert

Publié le 03 décembre 2013 par Ladenicheuse @ladnicheuse
Privé de dessert
Je sais, j'arrive après la bataille, la bataille des articles déjà écrits sur ce nouveau (quoique plus si nouveau) resto mais je ne pouvais pas m'empêcher de vous en parler à mon tour, en espérant que certains soient passés à côté.
Privé de dessert donc, ce resto qui présente tous ses plats salés sous forme de desserts, le tout dans un joli cadre, avec un service franchement chaleureux, efficace et très accueillant.Un nouveau coup de coeur pour la gourmande que je suis.
Privé de dessert Privé de dessertPrivé de dessertPrivé de dessert Privé de dessert
Privé de dessert
Le décor étant planté, passons aux choses sérieuses.
Et chez Privé de dessert, ça commence bien avant que les plats ne soient servis.
L'expérience commence à la lecture alléchante et prometteuse de la carte.
En entrée, on hésite entre un millefeuille, un éclair ou peut-être même une île flottante.
Privé de dessertLa seule question qui me taraudait depuis le temps que je voulais tester ce resto était de savoir si Privé de dessert n'était qu'un artifice marketing, déception gustative à la clé.
Mais non, je vous le dis, le fond est à la hauteur de la forme.
Privé de dessert
Privé de dessertPrivé de dessert
De très belles entrées qui nous mettent l'eau à la bouche dès qu'elles arrivent devant nous et qui satisfont pleinement nos papilles dès qu'elles frôlent notre palet.
Vivement la suite. Privé de dessert
Carton plein pour le Saint Honoré, autrement dit le burger de l'endroit à notre table et une âme rebelle qui s'est laissée tenter par le chausson, feuilleté saumon/épinards pour les intimes, promis, aucune pomme ne se cache à l'intérieur.Oh et j'oubliais le cornet de churros, autrement dit les frites définitivement salée de ce drôle de resto.
Privé de dessertPrivé de dessert
De jolis plats même si je mettrais un petit bémol au Saint Honoré qui manquait cruellement d'un élément fondamental d'un burger...le fromage...
Et pour finir, Privé de dessert a l'amabilité de ne pas nous priver de dessert contrairement aux apparences.Là encore, on hésite entre le moelleux au schokobons, la gaufre et l'espuma au nutella, quoique la crème brulée au carambar donnait envie aussi. Pas grave, on reviendra.
Privé de dessertPrivé de dessert
Mention très très très spéciale pour ce moelleux scandaleusement bon, je précise.
Privé de dessert
Et comme si on n'avait pas assez mangé, Privé de dessert a le culot de nous mettre des schokobons sous le nez tandis qu'on dégaine la carte bleue.Mais comme on est obéissant, autant vous dire que nous ne nous en sommes pas privés.
Privé de dessert
Quant à vous, si vous ne voulez pas être privés de Privé de dessert, un bon conseil...réservez avant d'y aller.
Privé de dessert
4 Rue Lallier, 75009 Paris
01 45 26 84 43

S.L.B

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Ladenicheuse 5515 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines